NUTRITION ARTIFICIELLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Durée de l'assistance nutritive : nutrition à l'hôpital et nutrition à domicile

Pour atteindre ses objectifs, l'assistance nutritive aura une durée de quelques semaines à plusieurs mois. Chez la plupart des malades, elle est de deux mois en moyenne. L'activité physique permise par la nutrition ambulatoire, par voie digestive (nutrition entérale continue ambulatoire) ou extradigestive (nutrition parentérale cyclique), a spectaculairement amélioré la tolérance aux longues journées d'hospitalisation. La nutrition entérale à domicile est réalisée depuis plusieurs années chez l'enfant, et maintenant chez l'adulte. La nutrition parentérale à domicile est réservée à un petit nombre de patients, enfants ou adultes, porteurs d'affections digestives graves (résection très étendue de l'intestin grêle, maladie de Crohn ou fistules étagées de l'intestin grêle, séquelles intestinales de l'irradiation abdomino-pelvienne pour cancer, troubles chroniques de la motricité par anomalies nerveuses de l'intestin grêle), et destinés à une assistance nutritive prolongée. La nutrition parentérale à domicile a été officiellement reconnue en France en 1984, par l'agrément de plusieurs services hospitaliers, hautement spécialisés en assistance nutritive, à la formation des malades. Au classement des indications selon le diagnostic (maladies digestives uniquement) il faut ajouter, maintenant, un classement selon la durée de la nutrition à domicile : soit nutrition parentérale de longue durée, définitive ou quasi définitive, réalisant un véritable intestin artificiel, chez des sujets ayant très peu ou pas d'espoir d'une réhabilitation nutritionnelle orale ; soit nutrition prolongée mais transitoire (de 2 à 6 mois) pour maladie de Crohn en poussée, ou pour attente d'adaptation intestinale dans un syndrome du grêle court. L'augmentation des indications du deuxième type est souhaitable, dans la mesure où elles diminuent les contraintes hospitalières, humanisent les soins et responsabilisent le malade tout en réduisant les coûts. Techniquement, la nutrition parentérale à domicile utilise la méthode [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages



Médias de l’article

Nutriments apportés par voie parentérale ou latérale

Nutriments apportés par voie parentérale ou latérale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Voies parentérales

Voies parentérales
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Nutrition artificielle : accès veineux

Nutrition artificielle : accès veineux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Maladies digestives

Maladies digestives
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Afficher les 5 médias de l'article





Écrit par :

  • : professeur de gastro-entérologie, chef de service de gastro-entérologie et d'assistance nutritive au C.H.U. de Poitiers

Classification


Autres références

«  NUTRITION ARTIFICIELLE  » est également traité dans :

DÉNUTRITION

  • Écrit par 
  • Jean TRÉMOLIÈRES
  •  • 3 900 mots

Dans le chapitre « Voie parentérale »  : […] L' alimentation parentérale n'est qu'une méthode alimentaire d'exception. Elle est en effet difficile à réaliser et généralement insuffisante. Il convient donc de la réserver aux cas où l'alimentation par voie digestive est absolument impossible, car celle-ci, si difficile soit-elle à faire accepter ou à réaliser, donne en général de meilleurs résultats. Son rôle est de limiter la progression d'u […] Lire la suite

THÉRAPEUTIQUE - Réanimation

  • Écrit par 
  • Maurice GOULON, 
  • François NOUAILHAT
  •  • 3 607 mots

Dans le chapitre « Nutrition »  : […] Les apports nutritionnels doivent être élevés pour éviter le catabolisme tissulaire ; quand la voie orale est impossible, on procède soit par sonde gastrique, soit par perfusions veineuses continues. Il faut surveiller les apports par sonde gastrique chez les malades qui ne sont ni intubés, ni trachéotomisés, pour éviter les fausses routes dans les voies respiratoires ; il existe maintenant des p […] Lire la suite

Pour citer l’article

Claude MATUCHANSKY, « NUTRITION ARTIFICIELLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nutrition-artificielle/