NUCLIDE ou NUCLÉIDE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On appelle nuclides, ou espèces nucléaires, l'ensemble des noyaux de tous les isotopes des éléments chimiques. Les isotopes d'un élément étant caractérisés par le même nombre atomique Z et possédant un nombre variable N de neutrons, tels que Z + N = A (masse atomique), un nuclide est parfaitement déterminé par la donnée de deux nombres Z et A, dont le premier détermine l'espèce chimique (et par conséquent la case occupée dans le tableau de Mendeleïev) et dont le second caractérise l'isotope particulier de l'élément considéré. Dans le cas du carbone, par exemple, la notation 126C indique que Z = 6 et qu'il s'agit de l'isotope à 12 nucléons. Le nuclide le plus simple est 11H, noyau d'hydrogène à 1 proton. On connaît actuellement 111 éléments chimiques, dont chacun possède plusieurs isotopes, stables ou radioactifs, totalisant environ un millier de nuclides. Il en existe probablement d'autres.

—  Georges KAYAS

Écrit par :

Classification

Autres références

«  NUCLIDE ou NUCLÉIDE  » est également traité dans :

RADIOACTIVITÉ

  • Écrit par 
  • Bernard SILVESTRE-BRAC
  •  • 5 422 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Les différents types de radioactivité »  : […] Jusqu'à la fin du xix e  siècle, toutes les lois expliquant la nature reposaient finalement sur deux types de forces (les physiciens parlent plutôt d'interactions) fondamentales : la gravitation et l'électromagnétisme. Pourtant, à l'aube du xx e  siècle, les physiciens se rendent compte que, si l'on scrute l'infiniment petit, ces deux forces seules sont incapables d'expliquer le comportement des p […] Lire la suite

Pour citer l’article

Georges KAYAS, « NUCLIDE ou NUCLÉIDE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/nuclide/