DALÉN NILS GUSTAF (1869-1937)

Fils d'un fermier, Nils Gustaf Dalén naquit à Stenstorp (Suède) le 30 novembre 1869. Il quitta l'école d'agriculture sur les conseils de Gustaf de Laval qui avait deviné ses dons et fut admis à l'institut Chalmers de Gothenburg en 1892 ; il en sortit ingénieur quatre ans plus tard.

Inventeur prolifique, Dalén mit au point pendant ses études un appareil à pasteurisation et une trayeuse. Ingénieur puis directeur de la compagnie suédoise A.G.A., il reçut le prix Nobel de physique en 1912 pour ses travaux remarquables sur les soupapes automatiques permettant aux phares maritimes de fonctionner avec des accumulateurs à gaz. Il parvint également à éliminer le danger d'explosion lié à l'utilisation de l'acétylène en inventant une substance poreuse, l'aga, faite d'acétylène et d'acétone, insensible aux chocs. Ces découvertes permirent d'accroître considérablement la sécurité de la navigation maritime tout en diminuant de beaucoup la consommation de gaz et donc le coût de fonctionnement des phares et bouées lumineuses.

Victime d'une explosion accidentelle alors qu'il manipulait des cylindres d'acétylène, il perdit la vue mais continua ses recherches en les orientant vers la thermique : le four culinaire qu'il mit au point maintenait une haute température pendant vingt-quatre heures en brûlant seulement 4 kg de charbon.

Père de quatre enfants – son fils aîné Gunnar lui succéda comme directeur de A.G.A. –, il fut conseiller municipal de la ville de Lidingö pendant une vingtaine d'années. C'est là qu'il mourut le 9 décembre 1937.

—  Bernard PIRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification


Autres références

«  DALÉN NILS GUSTAF (1869-1937)  » est également traité dans :

PHARES

  • Écrit par 
  • Ian C. CLINGAN
  •  • 8 879 mots

Dans le chapitre « Lampes à gaz »  : […] sur les progrès technologiques appliqués aux phares, notamment grâce au Suédois Gustaf Dalén qui encouragea leur utilisation entre 1900 et 1910. Brûlé seul ou mélangé à de l'air dans un manchon à incandescence, l'acétylène éclairait aussi bien que l'huile. Son principal atout résidait dans sa maîtrise aisée, qui permit pour la première fois de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phares/#i_97866

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « DALÉN NILS GUSTAF - (1869-1937) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nils-gustaf-dalen/