KARABATIC NIKOLA (1984- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Élu meilleur handballeur du monde de l’année 2007 puis de l’année 2014, Nikola Karabatic est la figure de proue de l'équipe de France championne d'Europe en 2006, en 2010 et en 2014, championne olympique à Pékin en 2008 puis à Londres en 2012, championne du monde en 2009, en 2011 et en 2015. Organisateur du jeu d'attaque, buteur inspiré, il est aussi le plus médiatisé des joueurs français. Dès 2004, il a ainsi créé une société qui gère son image. Selon L’Équipe Magazine, ses revenus se montaient à 650 000 euros en 2012, une somme considérable pour un handballeur.

Nikola Karabatic est né le 11 avril 1984 à Niš (Yougoslavie, aujourd'hui Serbie), d'un père croate, Branko Karabatic – qui fut le gardien de but de l'équipe de Yougoslavie aux jeux Olympiques de Moscou en 1980 – et d'une mère serbe. La famille gagne la France alors que l'enfant est âgé de quatre ans. À six ans, il commence à jouer au handball, au Colmar H.B. En 1992, il rejoint le Thau Handball Club de Frontignan. L'enfant est doué – ses coéquipiers ont tous quatre ans de plus que lui – et ambitieux. L'adolescent travaille avec acharnement, s'impose des séances de musculation supplémentaires, parvient à concilier sa vie de lycéen (il obtient le bac S avec mention) et sa carrière naissante de handballeur de haut niveau. En 2000, il signe au Montpellier Handball. Avec le club de l'Hérault, il est quatre fois champion de France (2002-2005), remporte quatre fois la Coupe de France (2001-2003, 2005) et, surtout, gagne la Ligue des champions en 2003. En 2005, il quitte Montpellier et rejoint le club de Kiel, en Allemagne. Certains de ses proches craignent qu'il soit alors trop jeune (vingt et un ans) pour se lancer dans une aventure à l'étranger. Mais l'entraîneur de sa nouvelle équipe, Zvonimir Serdarusic, un ancien international yougoslave, sait le convaincre. Surtout, il rejoint dans le club allemand son idole, Stefan Lövgren, champion du monde (1999) et quatre fois champion d'Europe avec l'équipe de Suède. Enfin, pour as [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages



Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « KARABATIC NIKOLA (1984- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nikola-karabatic/