LAUDA NIKI (1949-2019)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pilote automobile autrichien né le 22 février 1949. Niki Lauda connaît une destinée hors du commun, marquée par de nombreux succès et un drame. Il fait ses débuts en formule 1 en 1972, au volant d'une modeste March. Après une année passée chez B.R.M. en 1973, il rejoint la Scuderia Ferrari en 1974 et remporte sa première victoire, le 28 avril, lors du Grand Prix d'Espagne. En 1975, au volant de la Ferrari 312T, il se montre souverain, remporte cinq grands prix et est couronné champion du monde.

En 1976, il domine le début de la saison et un nouveau sacre lui semble promis, lorsque le drame se produit : le 1er août, un terrible accident sur le circuit du Nürburgring le laisse entre la vie et la mort. Puisant au plus profond de lui-même les forces que possèdent les champions d'exception, il reprend le volant dès le 12 septembre et se trouve toujours en tête du Championnat du monde avant le dernier grand prix de la saison. Celui-ci se dispute sur le circuit du mont Fuji, au Japon, sous une pluie qui rend la sécurité aléatoire. L'Autrichien préfère renoncer dès le deuxième tour, abandonnant le titre au Britannique James Hunt. Malgré une deuxième couronne mondiale obtenue en 1977, Enzo Ferrari a mal admis l'attitude de son pilote lors de ce Grand Prix du Japon, et Niki Lauda quitte la Scuderia pour l'écurie Brabham. Les résultats sont décevants. Le pilote annonce sa retraite sportive le 29 septembre 1979.

Ron Dennis va le faire revenir sur sa décision : Niki Lauda retrouve les circuits de formule 1 en 1982, au volant d'une McLaren. L'année 1984 lui vaut un troisième titre mondial à l'issue d'une saison outrageusement dominée par les McLaren : Lauda remporte cinq grands prix, son coéquipier, Alain Prost, sept ; mais la régularité de l'Autrichien lui permet de s'adjuger le titre pour un demi-point. En 1985, Alain Prost est couronné champion du monde, alors que Lauda, démotivé, n'a remporté qu'une victoire. À la fin de la saison, il abandonne, cette fois définitivement, la compétition. Il a disputé cent soixante et onze grands prix et en a remporté vingt-cinq au cours de sa carrière.

Par la suite, Niki Lauda créera une compagnie aérienne et continuera de s'impliquer dans le monde de la formule 1.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification


Autres références

«  LAUDA NIKI (1949-2019)  » est également traité dans :

FORMULE 1

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 7 472 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « La domination du Ford-Cosworth »  : […] À part Ferrari, qui continue de développer son propre moteur, un V12, toutes les écuries de pointe vont bénéficier du Ford-Cosworth, la qualité du châssis et le talent du pilote faisant dès lors la différence pour le titre mondial. En 1969, un nouveau team manager , Ken Tyrrell, prend la direction de l'écurie française Matra International, qui remporte le Championnat grâce à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/formule-1/#i_21666

HUNT JAMES (1947-1993)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 203 mots

Le pilote automobile britannique James Hunt, né le 29 août 1947, fait ses débuts en formule 1 en 1973, au volant d'une March. Le 22 juin 1975, il obtient sa première victoire en remportant le Grand Prix des Pays-Bas, sur Hesketh-Ford. En 1976, James Hunt rejoint l'écurie McLaren. Il va devenir champion du monde dans des circonstances particulières. Le 1 er  août, Niki Laud […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-hunt/#i_21666

PROST ALAIN (1955- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 239 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La conquête du titre »  : […] McLaren a terminé la saison dans l'anonymat. Mais l'équipe britannique, sous la houlette de Ron Dennis, s'est restructurée et a décidé d'adopter le moteur turbocompressé développé par T.A.G. en collaboration avec Porsche. Alain Prost a compris le potentiel de la nouvelle monoplace et accepte, consentant un important sacrifice financier, de signer avec le constructeur londonien. Il rejoint le prest […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-prost/#i_21666

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « LAUDA NIKI - (1949-2019) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/niki-lauda/