ABBAGNANO NICOLA (1901-1990)

Esprit extrêmement précoce, Abbagnano débute sur la scène intellectuelle dans les années 1920 – un début caractérisé par une vive, surprenante originalité. Dans Le Sorgenti irrazionali del pensiero (1923) et dans Il Problema dell'arte (1925), il repousse nettement le néo-idéalisme de Croce et de Gentile, dont l'hégémonie spéculative dans la pensée italienne de l'entre-deux-guerres est bien connue. Le jeune philosophe cherchera ensuite à l'étranger de nouveaux points de repère et de nouveaux domaines d'étude. Si Il Nuovo Idealismo inglese e americano (1927) témoigne un intérêt qui ne le quittera plus pour la pensée de langue anglaise, La Fisica nuova (1934) révèle une sensibilité épistémologique très rare – et à contre-courant dans la culture italienne des années 1930.

Mais c'est surtout la rencontre avec la philosophie allemande contemporaine qui marque le tournant décisif dans l'itinéraire intellectuel d'Abbagnano. En lisant Husserl, Jaspers, Heidegger, Abbagnano découvre la problématique de la conscience, de l'existence, de l'« homme-dans-le-monde ». La Struttura dell'esistenza (1939) est universellement tenue pour le chef-d'œuvre du philosophe de Salerno (qui, en cette même année, commence son enseignement universitaire à Turin), et l'un des fruits les plus remarquables de la pensée italienne de cette époque. Tout en acceptant beaucoup des prémisses théoriques de Jaspers et Heidegger, Abbagnano en refuse les implications et les développements tragiques. L'existentialisme de notre auteur se veut non pas tragique, mais « positif »(cf. L'Esistenzialismo positivo, 1948 ; et, précédemment, Introduzione all'esistenzialismo, 1942). Alors que Jaspers et Heidegger soulignent la « déréliction » du Dasein et son infranchissable distance/différence par rapport à l'Être (d'où l'« angoisse » constitutive de l'homme, et l'« échec » ou le « naufrage »auxquels sa vie est condamnée), Abbagnano affirme que le Dasein – qui pour lui, contrairement aux positions bien connues de Heideg [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Sergio MORAVIA, « ABBAGNANO NICOLA - (1901-1990) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicola-abbagnano/