NICKEL DE SABATIER-SENDERENS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Catalyseur le plus anciennement utilisé depuis Sabatier et Senderens dans de nombreuses réactions, en particulier dans les réactions d'hydrogénation. On l'obtient en réduisant l'oxyde ou l'hydroxyde de nickel pur par l'action de l'hydrogène à basse température (300-350 0C). Le métal ainsi obtenu est pyrophorique. L'activité catalytique est d'autant plus grande que la température de réduction est plus basse, car l'état de cristallisation est différent. En effet, le nickel que l'on obtient par réduction à 300 0C est noir, très divisé, et son réseau cristallin est très déformé. Le nickel obtenu par réduction à 500 0C est gris, possède un éclat métallique et présente un réseau ordonné. Or ce sont les défauts de réseau qui constituent les points actifs du catalyseur.

—  Dina SURDIN

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Dina SURDIN, « NICKEL DE SABATIER-SENDERENS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nickel-de-sabatier-senderens/