Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

NEUROSCIENCES COGNITIVES ET THÉORIE DE L'ESPRIT

La rotation mentale du corps

Dans certaines conditions, pour mieux appréhender l’état mental d’une autre personne, nous utilisons des mécanismes de rotation mentale du corps afin de nous mettre à la place de l’autre. Nous utilisons surtout (mais pas uniquement) ces mécanismes pour inférer l’expérience visuelle d’une autre personne. Les données scientifiques actuelles convergent vers l’idée que cette rotation mentale du corps est incarnée, à savoir qu’elle recrute des systèmes sensori-moteurs. Un lien étroit a ainsi été démontré entre la rotation mentale du corps et le système vestibulaire ainsi que ses projections vers le cerveau, en particulier vers la jonction temporo-pariétale.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : docteure en psychologie, professeure, université catholique de Louvain (Belgique)

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Régions cérébrales impliquées dans la théorie de l’esprit

Régions cérébrales impliquées dans la théorie de l’esprit

Voir aussi