NAISSANCE DE LA PEINTURE EN CHINE

Les premières images connues en Chine sont figurées sur des vases en bronze datant du ve siècle avant notre ère. Ces scènes historiées sont gravées lors de la fonte ou incisées à froid. Certaines sont incrustées à l'aide d'une pâte colorée. Les représentations, sommaires, vont à l'essentiel. Les conventions picturales ne sont pas encore harmonisées. Aussi note-t-on beaucoup d'incohérences, signes d'une période de recherches. Les thèmes abordés restent limités aux activités guerrières et aux divertissements des princes. Au ive siècle avant notre ère, les peintres se posent la question d'une représentation cohérente des objets et des êtres vivants placés dans leur environnement. Des scènes commencent à être figurées en séquences et sont organisées en registres. On assiste à la naissance du portrait en pied (bannières funéraires du royaume de Chu,  ive- iiie siècle). Les peintres travaillent sur un support en soie, utilisent un pinceau et de l'encre. Ils tentent de saisir le mouvement et cherchent à indiquer une profondeur de champ.

Bannière en soie, Chine

Bannière en soie, Chine

photographie

Bannière représentant probablement une défunte au cours de son voyage vers l'au-delà. L'iconographie complexe de cette œuvre n'est pas totalement élucidée. Provient d'une tombe de Chu, pillée en 1949 à Chenjiadashan, municipalité de Changsha, province du Hunan, Chine. Environ fin du… 

Crédits : D.R.

Afficher

—  Alain THOTE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École pratique des hautes études, Centre de recherche sur les civilisations de l'Asie orientale, correspondant de l'Académie des inscriptions et belles-lettres

Classification

Pour citer l’article

Alain THOTE, « NAISSANCE DE LA PEINTURE EN CHINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-de-la-peinture-en-chine/