NAGANO (JEUX OLYMPIQUES DE) [1998]Contexte, organisation, bilan

Du 13 au 16 juin 1991, le C.I.O. tient à Birmingham (Grande-Bretagne) la quatre-vingt-dix-septième session de son histoire, la journée du 15 juin étant consacrée à l'élection de la ville d'accueil des XVIIIes jeux Olympiques d'hiver en 1998. Cinq cités sont candidates : Nagano (Japon), Salt Lake City (États-Unis), Östersund (Suède), Jaca (Espagne) et Aoste (Italie). Cinq tours de scrutin s'avèrent nécessaires : Nagano obtient finalement les Jeux, avec quarante-six voix, contre quarante-deux pour Salt Lake City. La cité des mormons semblait pourtant bien placée, mais, un an plus tôt, le C.I.O. a accordé les Jeux d'été de 1996 à Atlanta, ce qui provoqua une certaine controverse car le choix d'Athènes semblait s'imposer pour les Jeux du centenaire. Il paraît donc difficile de confier une nouvelle fois les Jeux aux États-Unis, ce qui fait sans doute pencher la balance du côté de Nagano, ville de quelque trois cent soixante mille habitants située dans le centre de l'île de Honsh̄u et entourée de massifs montagneux.

Le comité d'organisation (Nagano Olympic Organizing Committee, N.O.O.C.) se met aussitôt en place, Eishiro Saito se voyant nommé président. Le N.O.O.C. définit les grandes lignes du projet, lequel met en avant la protection de l'environnement, la promotion de la paix, les nouvelles technologies et donne par ailleurs une grande place à l'enfance. Les sites des compétitions sont choisis.

Les cérémonies d'ouverture et de clôture se déroulent dans le stade de base-ball de Nagano (cinquante mille places). Quatre enceintes destinées aux sports de glace sont édifiées à Nagano même : le M-Wave (dix mille places), un bâtiment dont la toiture évoque une vague constituée de « M » encastrés, accueille les compétitions de patinage de vitesse ; le White Ring (sept mille places), une enceinte à l'architecture futuriste, est le théâtre des épreuves de patinage artistique et de short-track ; l'Aqua Wing Arena (cinq mille places) et le « Big Hat » (dix mille places) sont dédiés au hockey sur glace.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « NAGANO (JEUX OLYMPIQUES DE) [1998] - Contexte, organisation, bilan », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nagano-jeux-olympiques-de-1998-contexte-organisation-bilan/