MOSLEY sir OSWALD (1896-1980)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Issu d'une vieille et riche famille, sir Oswald Mosley entre en 1918 au Parlement de Londres en tant que conservateur, puis rejoint les rangs travaillistes en 1924. Il fait partie du gouvernement Ramsay MacDonald de 1929, sans être cependant compris au nombre des ministres du Cabinet. Il appartient alors à l'aile gauche du parti et se singularise en dénonçant les timidités « excessives » du programme gouvernemental en matière sociale et économique. Irrité et découragé par le jeu démocratique, il est progressivement attiré par les idées fascistes dont il s'était longtemps moqué. Démissionnaire du gouvernement en mai 1930, il est d'abord l'allié de quelques socialistes de gauche comme Bevan ou Strachey, qui l'abandonneront dès que ses nouvelles idées seront devenues évidentes. Il perd son siège au Parlement en 1931. En octobre 1932, il publie sa Plus Grande-Bretagne et y défend une politique de réforme autoritaire à l'intérieur, un système corporatiste, une action vigoureuse en faveur de l'Empire. C'est le moment où il donne à son organisation, fondée le 1er mars 1931 sous le nom de Nouveau Parti, la dénomination d'Union britannique des fascistes (British Union of Fascists). D'abord inspirée par l'exemple mussolinien, l'Union évolue sous l'influence de Hitler, que Mosley rencontre et qu'il admire, et auquel il emprunte les thèmes du racisme et de l'antisémitisme. Grand orateur, Mosley réussit à séduire une fraction des masses, éprouvées par la crise mondiale de l'économie, et attirées aussi par le caractère paramilitaire du nouveau parti ; il bénéficie aussi pendant les premières années du soutien de quelques journaux, dont le Daily Mail. Il ne comptera cependant jamais plus d'une vingtaine de milliers de partisans et ne pourra tenir durablement que des fiefs limités, dont certains quartiers de l'East End de Londres. En prônant la violence physique contre ses adversaires politiques et en couvrant les agressions individuelles contre des juifs, il inquiète tous les partis et donne lieu, à partir de 1936-1937, à une législation de défense démocratique. Son parti décline alors rapidement et, lorsqu'il est dissous en 1940, il est déjà moribond. Emprisonné pendant une partie de la guerre, Mosley est libéré dès 1943. On le verra, dans les années cinquante, tenter un impossible retour à la vie politique, toujours au nom de ses anciennes idées.

Oswald Mosley

Oswald Mosley

photographie

Le Britannique Oswald Mosley (1896-1980), fondateur en 1932 d'un parti fasciste : le British Union of Fascists. 

Crédits : Fox Photos/ Getty Images

Afficher

—  Roland MARX

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification


Autres références

«  MOSLEY sir OSWALD (1896-1980)  » est également traité dans :

HEVESY DE HEVES GEORGE (1885-1966)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 499 mots

Chimiste suédois d'origine hongroise né à Budapest et mort à Fribourg-en-Brisgau, lauréat du prix Nobel de chimie (1943) « pour ses travaux sur l'emploi des isotopes comme indicateurs dans l'étude des processus chimiques ». Hevesy de Heves fait ses études secondaires au gymnase de sa ville natale, entre ensuite à l'université de Budapest, continue à l'École polytechnique de Berlin et obtient son d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-hevesy-de-heves/#i_15487

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 250 mots
  •  • 65 médias

Dans le chapitre « Les années 1930 »  : […] Dans la mémoire collective, les années 1930 constituent les années « sombres », années noires de dépression économique, de crise sociale, de démission internationale. La crise économique, née en 1929 aux États-Unis, frappe l'Angleterre de plein fouet en 1931, menant en juillet à une panique financière. Elle est marquée par une crise commerciale, par la diminution, parfois de moitié, de la producti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-histoire/#i_15487

Pour citer l’article

Roland MARX, « MOSLEY sir OSWALD - (1896-1980) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mosley-sir-oswald/