Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

JÓKAI MÓR (1825-1905)

Bibliographie

Œuvres de Mór JókaiÖsszes muvei, éd. crit. en cours, D. Lengyel et M. Nagy, Budapest, dep. 1962 ; Un nabab hongrois (Egy magyar nábob, 1853), Bruxelles, 1860 ; Le Nouveau Seigneur (Az új földesúr, 1862), Paris, 1910, rééd. Paris, 1993 ; Les Baradlay, ou les Trois Fils de Cœur de Pierre (A Koszívu ember fiai, 1869), trad. A. Sauvageot, Paris, 1962, rééd. 1983. Études R. N. Bain, « Maurus Jókai », in Monthly Review, 1901

A. Koltai-Kovács, Jókai et la France, Paris, 1977

K. Mikszáth, Jókai Mór élete és kora, Budapest, 1907

M. Nagy,Jókai Mór, Budapest, 1968

H. W. Temperley, « Maurus Jókai and the historical novel », in Contemporary Review, juil. 1904

F. Zsigmond, Jókai, Budapest, 1924.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur à l'université de Londres (Royaume-uni)

Classification

Pour citer cet article

Lorant CZIGANY. JÓKAI MÓR (1825-1905) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • HONGRIE

    • Écrit par , , , , , , et
    • 32 134 mots
    • 19 médias
    ...anciennes tragédies, dans une lutte d'avance désespérée entre leurs actes et leurs remords. Trop graves, trop chargés de pensées, Eötvös et Kemény furent vite éclipsés par l'immense popularité de Mór Jókai (1825-1904), aujourd'hui encore l'auteur le plus lu en Hongrie. Avec ses cent volumes de romans, de nouvelles,...