MOHAMMED VI (1963- ) roi du Maroc (1999- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En juillet 1999, à la mort du roi Hassan II, qui a régné sur le Maroc pendant trente-huit ans, son fils aîné, le prince héritier Sidi Mohammed, devient, sous le nom de Mohammed VI, le dix-huitième souverain du royaume chérifien.

Mohammed VI, roi du Maroc

Mohammed VI,  roi du Maroc

Photographie

Le roi du Maroc Mohammed VI en 2013. 

Crédits : Didier Baverel/ WireImage/ Getty Images

Afficher

Mohammed VI est né le 21 août 1963 à Rabat. Quand il a quatre ans, son père le fait entrer à l'école coranique du Palais royal. Il poursuit des études secondaires au collège royal, où il passe son baccalauréat en 1981. En 1985, il obtient sa licence en droit (son père est aussi licencié en droit) et présente ensuite à la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Rabat un mémoire sur L'Union arabo-africaine et la stratégie du royaume du Maroc en matière de relations internationales. Dès la fin des années 1970, Sidi Mohammed représente son père dans certaines occasions et accomplit diverses missions. Ainsi, en septembre 1983, il préside la délégation marocaine aux travaux du comité de mise en œuvre de l'Organisation de l'unité africaine (O.U.A.) sur le Sahara, à Addis-Abeba.

Son rôle devient de plus en plus important. Le 26 novembre 1985, le prince héritier est nommé par le roi coordonnateur des bureaux et services de l'état-major général des Forces armées royales. Le 29 octobre 1993, à l'université de Nice, Sidi Mohammed obtient le grade de docteur en droit en soutenant une thèse sur La Coopération entre la Communauté économique européenne et l'Union du Maghreb arabe. C'est dans le cadre de la préparation de ce doctorat qu'il accomplit un stage de plusieurs mois, en 1988, dans le cabinet de Jacques Delors, président de la Commission des Communautés européennes. Tout au long des années 1990, le futur roi préside régulièrement des manifestations liées aux relations entre l'Union européenne et la Méditerranée.

Le 30 juillet 1999, dans son premier discours, le nouveau souverain promet de consolider l'expérience d'alternance politique que connaît le pays depuis 1998, en maintenant le socialiste Abderrahmane Youssoufi au poste de Premier ministre. Ses prom [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  MOHAMMED VI (1963- ) roi du Maroc (1999- )  » est également traité dans :

MAROC

  • Écrit par 
  • Raffaele CATTEDRA, 
  • Myriam CATUSSE, 
  • Fernand JOLY, 
  • Luis MARTINEZ, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 20 326 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Vers l'alternance gouvernementale »  : […] Au tournant des années 1990, le champ politique semble s'ouvrir. Alors que l'Union socialiste des forces populaires (U.S.F.P.), séparée de l'U.N.F.P. depuis 1975, crée la Confédération démocratique des travailleurs (C.D.T.) en 1978, le Palais et cette nouvelle opposition négocient un modus vivendi. Ce rapprochement a lieu dans le contexte des grandes manifestations qui agitent le royaume en 1990 c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maroc/#i_15045

Les derniers événements

15 novembre 2018 • Maroc - FranceInauguration de la première ligne ferroviaire marocaine à grande vitesse.

Le roi Mohammed VI inaugure la première ligne ferroviaire à grande vitesse du pays, qui relie Tanger à Casablanca via Rabat, en présence du président français Emmanuel Macron. Cette opération, d’un montant de 2,1 milliards d’euros, est le fruit d’une coopération technique et financière franco-marocaine.  [...] Lire la suite

6 novembre 2018 • Maroc - AlgérieAppel au dialogue à destination de l’Algérie.

Dans un discours télévisé, le roi Mohammed VI appelle l’Algérie à un dialogue « direct et franc », proposant la création d’un « mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation » pour « dépasser les différends » entre les deux pays, dont la frontière commune est fermée depuis 1994 [...] Lire la suite

20 août 2018 • MarocGrâce massive en faveur de participants à la révolte du Rif.

À l’occasion de la fête religieuse de l’Aïd al-Adha, le roi Mohammed VI gracie cent quatre-vingt-huit personnes liées au mouvement de contestation sociale du Hirak qui a agité le Rif à partir d’octobre 2016. Les leaders du mouvement, dont Nasser Zefzafi, condamné en juin à vingt ans de prison, ne sont pas concernés. Le Conseil national des droits de l’homme estime à plus de quatre cents le nombre des personnes arrêtées à la suite de cette révolte.  [...] Lire la suite

29 juillet 2018 • MarocPrise de position du roi en faveur de mesures sociales.

Dans un discours télévisé marquant le dix-neuvième anniversaire de son accession au trône, le roi Mohammed VI évoque la « question sociale », appelant le gouvernement à adopter des « mesures d’urgence » dans les domaines de la santé et de l’éducation, et à « entreprendre une restructuration [...] Lire la suite

8 novembre 2017 • MarocLancement d’un satellite d’observation performant.

Rabat place sur orbite, depuis la base de Kourou, en Guyane, un premier satellite d’observation, Mohammed VI-A, construit par les groupes franco-italien Thales Alenia Space et européen Airbus. Le Maroc devient le premier pays du continent africain à disposer d’un satellite de hautes performances doté de possibles applications militaires et de renseignement. Le deuxième satellite de ce système doit être lancé en 2018.  [...] Lire la suite

13-24 octobre 2017 • MarocDénonciation par le roi de la classe politique.

Le 13, lors de l’ouverture de la session parlementaire, le roi Mohammed VI fustige la classe politique dont certains des représentants « exploitent le mandat qui leur est délégué […] pour régler leurs affaires personnelles ou partisanes ». Le 24, Mohammed VI limoge les ministres de l’Éducation [...] Lire la suite

8 septembre 2017 • TunisieExpulsion d’un opposant au roi du Maroc.

La police expulse, en application d’une « décision de souveraineté », le prince Moulay Hicham al-Alaoui, cousin du roi du Maroc Mohammed VI, qui participait, à Tunis, à un séminaire sur la démocratie au Moyen-Orient. Opposant au régime marocain, Moulay Hicham al-Alaoui réside aux États-Unis.  [...] Lire la suite

3-29 juillet 2017 • MarocÉvolution de la situation de crise dans le Rif.

manifestation interdite ». Sept journalistes ont été arrêtés à Al-Hoceima depuis le début du mouvement. Le 29, à la faveur de la Fête du trône, le roi Mohammed VI gracie cinquante-huit des cent soixante-seize protestataires arrêtés dans le Rif, mais pas le chef de file du Hirak, Nasser Zefzafi, emprisonné depuis mai et dont le procès a débuté le 10.  [...] Lire la suite

14-15 juin 2017 • France - MarocVisite au Maroc du président français Emmanuel Macron.

Les 14 et 15, le président français Emmanuel Macron effectue au Maroc son premier voyage officiel à l’étranger – il s’était rendu en Algérie et en Tunisie au cours de la campagne présidentielle. Le président français et le roi Mohammed VI abordent notamment les dossiers de la situation libyenne et de la crise entre l’Arabie Saoudite et le Qatar, ainsi que la mise en place de partenariats communs en Afrique subsaharienne où le Maroc est très actif.  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Benjamin STORA, « MOHAMMED VI (1963- ) roi du Maroc (1999- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mohammed-vi/