SS 20 MISSILE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Successeur des missiles SS 4 et SS 6 des années 1960, le SS 20 est un missile balistique soviétique à charge nucléaire moyenne et d'une précision améliorée (quelques centaines de mètres). Bi-étage à propergol solide, il est long de 16 mètres, pour une masse de 41 000 kilogrammes (dont 39 000 kg de propergol). Il est armé de trois charges nucléaires d'une masse individuelle de 300 kilogrammes, soit une puissance explosive de l'ordre de 300 kilotonnes. Ces trois charges atteignent leur cible de manière indépendante sur une zone programmable d'avance.

Le missile est lancé par un véhicule routier de type T.E.L. (transporteur, érecteur, lanceur) de 80 tonnes. En campagne, la préparation du tir demande un peu plus d'une heure à partir de l'immobilisation du camion sur le site. Ce temps de préparation, qui peut sembler long, est compensé par la grande difficulté de détecter ce type de véhicule. Ce dernier est rechargeable après chaque tir.

Le SS 20 a été mis en service en 1977. À la fin de 1980, vingt-quatre bases (soit 216 missiles) étaient opérationnelles. À la fin de 1983, on estimait les effectifs à 360 lanceurs (108 en Extrême-Orient, 90 en Asie centrale, 162 en Europe). Les missiles tirés de Russie, d'Europe ou de Sibérie pouvaient atteindre la totalité de l'Europe et de l'Asie, et une bonne partie de l'Afrique du Nord. En fait, le SS 20 était relativement facile à transformer en missile intercontinental par l'adjonction d'un étage intermédiaire, ce qui le rendait potentiellement dangereux pour l'Amérique du Nord.

Objets principaux du marchandage États-Unis/U.R.S.S. sur les euromissiles, qui s'est conclu par l'accord de Washington en décembre 1987, les SS 20 ont été progressivement retirés et soumis à une destruction contrôlée à partir d'août 1988, en présence d'observateurs américains.

—  Bernard LE CORNEC

Écrit par :

  • : ingénieur général de l'Armement à la Direction technique des engins

Classification

Autres références

«  SS 20 MISSILE  » est également traité dans :

EST-OUEST RELATIONS

  • Écrit par 
  • Jacques HUNTZINGER, 
  • Philippe MOREAU DEFARGES
  • , Universalis
  •  • 12 324 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Confrontation et crises imbriquées (1980-1983) »  : […] Tout comme à l'époque de la guerre froide (1947-1953), puis lors de la deuxième crise de Berlin (1958-1961), l'affrontement Est-Ouest se recentre sur l'Europe entre 1979 et 1983. Après les grandes manœuvres périphériques des années 1970, la confrontation se déroule à nouveau sur son terrain initial. Si les deux crises de Berlin ont été voulues, mises en scène par Moscou, les intentions soviétiques […] Lire la suite

Les derniers événements

États-Unis. Test d’un missile de portée intermédiaire. 2-19 août 2019

fin à l’exploitation des SS 20 russes et des Pershing américains à l’origine de la crise des euromissiles des années 1980. Le développement du nouveau missile américain répond à celui du missile russe 9M729 que Washington accusait de violer le traité FNI. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bernard LE CORNEC, « SS 20 MISSILE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/missile-ss-20/