MINÉRALURGIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les gisements de matières premières minérales contiennent rarement un seul minéral. Un minerai se compose le plus souvent de la (ou des) substance(s) utile(s), d'une gangue stérile et parfois de substances nuisibles (par exemple, du phosphore dans du fer ; de l'arsenic ou du bismuth dans de l'étain). Aussi convient-il, avant toute commercialisation, d'éliminer au moins une partie de la gangue et, si possible, certaines substances nuisibles.

La minéralurgie, ou préparation des matières premières, comprend l'ensemble des opérations qui permettent l'élaboration de matières premières ayant une valeur marchande à partir de substances minérales naturelles. Le traitement minéralurgique consiste donc essentiellement à séparer une ou plusieurs fractions riches en éléments utiles, appelées concentrés, du rejet sans valeur commerciale immédiate, appelé stérile, tailing, ou encore pierres.

L'ancien terme de « préparation mécanique des minerais » est trop restrictif pour définir l'enrichissement des matières minérales. Il y a, en effet, des matières naturelles autres que les minerais (stricto sensu) qui sont actuellement concentrées ou séparées ; c'est le cas de substances employées uniquement par l'industrie chimique comme, par exemple, le kaolin. Les techniques ont, d'autre part, évolué et utilisent, outre les propriétés mécaniques, des propriétés électromagnétiques, physico-chimiques ou chimiques des minéraux. La flottation, méthode quantitativement la plus importante, est ainsi une opération à la fois physico-chimique et mécanique. L'évolution de l'appellation anglaise de la minéralurgie (d'abord, ore-dressing, puis, mineral beneficiation, et enfin, mineral engineering) exprime bien le caractère de plus en plus général des techniques mises en œuvre.

Dans une usine minéralurgique (appelée également laverie, ou concentrateur, lavoir dans le cas des charbons), la fragmentation, la classification granulométrique et l'enrichissement sont les trois opérations principales du traitement minéralurgique.

La

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

  • : ingénieur civil des Mines, docteur en sciences appliquées, professeur ordinaire et directeur de service à l'Université libre de Bruxelles, membre de l'Académie royale des sciences outre-mer et de sociétés savantes

Classification


Autres références

«  MINÉRALURGIE  » est également traité dans :

LANTHANE ET LANTHANIDES

  • Écrit par 
  • Concepcion CASCALES, 
  • Patrick MAESTRO, 
  • Pierre-Charles PORCHER, 
  • Regino SAEZ PUCHE
  •  • 11 273 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Séparation et purification »  : […] La première étape consiste à séparer grossièrement les éléments de leur gangue et de certains métaux lourds. Après un broyage préliminaire, on opère par applications successives ou combinées de méthodes électrostatique, électromagnétique et gravimétrique. Dans le cas de la bastnaésite, on peut également utiliser plusieurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lanthane-et-lanthanides/#i_81325

LIXIVIATION

  • Écrit par 
  • Stanislas de CHAWLOWSKI
  •  • 534 mots

Provenant du latin lixivium (lessive), la lixiviation désigne une technique de lessivage de produits solides par un solvant approprié, de façon à en extraire les parties solubles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lixiviation/#i_81325

URANIUM

  • Écrit par 
  • Bernard BOUDOURESQUES, 
  • Jean CARALP, 
  • Jeanne LEHMANN, 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 6 233 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Traitement des minerais »  : […] Les minerais produits par les exploitations minières ont des teneurs particulièrement basses : de quelques unités pour dix mille à quelques unités pour mille d'uranium. Ils sont donc difficilement transportables dans des conditions économiques sur de grandes distances. À partir de ces minerais, il faut élaborer principalement l'oxyde d'uranium […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uranium/#i_81325

Voir aussi

Pour citer l’article

Georges PANOU, « MINÉRALURGIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mineralurgie/