ROCHETEL MICHEL (connu entre 1540 et 1552)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Artiste français, Michel Rochetel est actif à Fontainebleau après 1540. Il travaille dans l'équipe de Primatice et, d'après ses dessins, peint sur les armoires du cabinet du roi, Zaleucos et La Justice (1541-1545) ; il est également chargé, toujours d'après les dessins de Primatice, de préparer avec d'autres les patrons des Apôtres pour les émaux de Léonard Limosin (1547). On le trouve, aussi, sur le chantier de la galerie d'Ulysse : son salaire (vingt livres) est celui des artistes de première catégorie. Puis Rochetel abandonne Fontainebleau pour Paris où il est mentionné dès 1547. Reçu maître peintre le 9 septembre 1551, il a un atelier et des élèves. Dès 1549, il est malade et on le mentionne à Paris pour la dernière fois en 1552. La seule œuvre connue, un dessin signé et daté de 1551, Cérès (Kupferstich Kabinett, Dresde), le montre influencé par Primatice et par Penni.

—  Sylvie BÉGUIN

Écrit par :

  • : conservateur en chef au département des Peintures du musée du Louvre

Classification


Autres références

«  ROCHETEL MICHEL (connu entre 1540 et 1552)  » est également traité dans :

FONTAINEBLEAU ÉCOLE DE

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 3 783 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La première école de Fontainebleau »  : […] figurent en sous-ordre des Français (Dorigny, Dumonstier – ou Dumoustier ou Dumoûtier –, Rochetel) et des nordiques (Jean Fouquet, Léonard Thiry). Ainsi s'affirme très tôt le caractère international de l'équipe des décorateurs. Tous ces décorateurs, autant que le milieu français, ont contribué à transformer un style qui fut créé, certes, par des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-de-fontainebleau/#i_13288

Pour citer l’article

Sylvie BÉGUIN, « ROCHETEL MICHEL (connu entre 1540 et 1552) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-rochetel/