DELPECH MICHEL (1946-2016)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le chanteur et parolier Michel Delpech appartient à ce courant de la chanson française créateur de tubes qui divertissent les gens de leur quotidien en y apportant une touche de sentimentalité, de drôlerie ou de bonne humeur. En abordant parfois un registre plus grave à travers l’évocation d’un monde qui n’a jamais tourné rond ou le récit des aléas d’une vie privée faite de fausses pistes et de certitudes, les chansons de Michel Delpech ont accompagné, à leur façon, les métamorphoses de la génération du baby-boom.

Jean-Michel Delpech est né le 26 janvier 1946 à Courbevoie (Hauts-de-Seine), dans un milieu populaire. Il s’ennuie au lycée, crée un groupe de musique avec des copains, écoute Charles Aznavour et Gilbert Bécaud. En 1964, il « monte » à Paris pour tenter sa chance. Après l’enregistrement de quelques titres pour les disques Vogue, il rencontre Roland Vincent qui deviendra le compositeur de ses plus grands succès. La scène musicale est alors en pleine explosion, partagée entre la « beatlemania » et la pop-rock anglo-saxonne, les yéyés français et Mireille Mathieu. C’est la vague hippie qui séduit Delpech (Wight Is Wight, 1969), mais le chanteur entend ne rien abandonner de ses allures de joli garçon qui plaît aux filles (Pour un flirt, 1971), timide et bien élevé. Derrière la légèreté d’une chanson comme Chez Laurette (1965) et sa nostalgie des cafés de lycéens, on perçoit cependant les accents d’une inquiétude vague. C’est encore le cas avec le clair-obscur de Copains clopant (1965), chanson interprétée avec Chantal Simon (qui deviendra sa femme) dans la comédie musicale du même nom.

Michel Delpech

Michel Delpech

Photographie

Pour un flirt, Chez Laurette, Wight Is Wight, autant de chansons de Michel Delpech qui ont accompagné, à leur façon, les métamorphoses de la génération du baby-boom. 

Crédits : Daniel SIMON/ Gamma-Rapho via Getty Images

Afficher

Les tubes s’enchaînent, la direction artistique de Johnny Stark est solide, le succès en France et à l’international considérable pour les albums et lors des concerts. Michel Delpech se produit à l’Olympia, d’abord en première partie de Jacques Brel (1966), pui [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Michel P. SCHMITT, « DELPECH MICHEL - (1946-2016) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-delpech/