CELTIQUE MER

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Géophysique et géologie

La mer Celtique occupe l'emplacement de deux géosynclinaux formés, à partir du Jurassique, par l'étirement du socle hercynien : l'un va de la Sole à la mer d'Irlande, l'autre du Banc de la Chapelle à l'île de Wight. Le géosynclinal de la Manche est le mieux connu ; transversalement, il semble dissymétrique, le socle plongeant assez régulièrement du nord vers le sud à partir des côtes britanniques alors que le versant armoricain est fait d'un escalier de failles. Il en est probablement de même pour l'autre géosynclinal, dont le flanc est souligné par une grande faille que suit la fosse des Small's.

Mer Celtique : nomenclature et morphologie

Mer Celtique : nomenclature et morphologie

Dessin

Nomenclature et morphologie (avec la nature géologique de la partie orientale). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Le remplissage sédimentaire de ces géosynclinaux, commencé dès le Jurassique (ou même, localement, dès le Trias), a été particulièrement rapide au Crétacé, puis à l'Éocène. Les terrains correspondant à ces deux périodes et représentant déjà 1 000 m entre le Cotentin et le Devon s'épaississent vers l'ouest, où la puissance des sédiments semi-consolidés est estimée à 3 000 m près de l'escarpement continental. Le plateau continental, du côté de la Sole, serait donc un plateau construit. Cette construction semble se poursuivre aujourd'hui, au moins sur la partie externe du plateau continental. Aussi les roches en place y sont-elles généralement voilées par les sédiments quaternaires récents. On pense cependant que le massif dévonien (truffé d'inclusions granitiques) qui entoure les Sorlingues se prolonge vers l'ouest-sud-ouest jusqu'au-delà de 70 ouest, tandis que le bombement (tertiaire ou peut-être même quaternaire) qui a rajeuni les monts de Wicklow s'est manifesté en mer jusqu'à 510 de latitude et a porté à l'affleurement les roches dévoniennes et carbonifères affectées par les plissements hercyniens.

Les plaines de la mer Celtique orientale sont généralement installées sur le Crétacé, seules les régions proches des axes synclinaux portant du Tertiaire (surtout du Paléogène).


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages



Médias de l’article

Mer Celtique : nomenclature et morphologie

Mer Celtique : nomenclature et morphologie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Mer Celtique et Manche occidentale : températures et salinités de février

Mer Celtique et Manche occidentale : températures et salinités de février
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Mer Celtique : répartition des sédiments

Mer Celtique : répartition des sédiments
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Pierre PINOT, « CELTIQUE MER », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-celtique/