MÉDECINE MÉDIÉVALE(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

  • Vers 850 Hunayn ibn Ishaq, à Bagdad, traduit du grec en arabe les œuvres de Galien.

  • 865-923 Rhazès (al-Razi), remarquable clinicien, inscrit la médecine dans une vaste fresque encyclopédique.

  • 1000 Avicenne, esprit universel, fait dans le Canon une synthèse des connaissances médicales.

  • 1000 Abulcasis rédige un traité de chirurgie, al-Tasrif, comportant des précisions techniques (cautérisation, sutures).

  • 1076 L'école de médecine de Salerne, en Italie, accueille Constantin l'Africain, qui réside à l'abbaye du Mont-Cassin et dont les traités révèlent la médecine arabe à l'Occident monastique.

  • 1163 L'exercice de la médecine et de la chirurgie est interdit par les autorités ecclésiastiques aux communautés religieuses d'Occident.

  • Vers 1170 Disciple d'Avenzoar, en Andalousie, Averroès couronne, avec al-Kulliyyat ou Colliget, l'œuvre médicale de l'Orient médiéval.

  • 1179 Décès d'Hildegarde de Bingen, religieuse experte en médecine diététique.

  • 1253 Fondation de la faculté de médecine de Paris après celles de Montpellier (1180) et Padoue (1228).

  • 1363 Guy de Chauliac, homme d'Église et médecin, formé dans les universités de Montpellier, Bologne et Paris, publie La Grande Chirurgie, traité encore valide deux siècles plus tard.

—  Didier LAVERGNE

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Didier LAVERGNE, « MÉDECINE MÉDIÉVALE - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-medievale-reperes-chronologiques/