FRÉCHET MAURICE (1878-1973)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mathématicien français dont le nom reste attaché principalement à l'introduction des espaces métriques en analyse fonctionnelle. Né à Maligny, Fréchet entra à l'École normale supérieure en 1900. Il fut successivement professeur de mécanique à l'université de Poitiers (1910-1919), professeur d'analyse supérieure à l'université de Strasbourg (1920-1927) ; après sa venue à Paris, où il resta jusqu'à sa mort, il occupa successivement à l'université de Paris les poste de maître de conférences de calcul des probabilités (1928-1933), de professeur de mathématiques générales (1933-1935), de professeur de calcul différentiel et intégral (1935-1940) et de professeur de calcul des probabilités (1940-1948). Fréchet était membre de l'Académie des sciences.

C'est dans un article de 1906, « Sur quelques points du calcul fonctionnel », que Fréchet, pour dégager ce qu'il y a de commun aux propriétés des ensembles de points et de fonctions, introduit la notion d'espace métrique. Bien que la définition de Fréchet, qui repose sur la notion de limite dénombrable, ne soit pas celle qui a été retenue de nos jours, il reconnut l'importance du critère de Cauchy et de la notion de compacité. En plus de ses travaux sur les « espaces abstraits », Fréchet a apporté d'importantes contributions au calcul différentiel et intégral ainsi qu'aux probabilités.

Les principaux ouvrages de Maurice Fréchet sont : Les Espaces abstraits (1928), Recherches théoriques modernes sur la théorie des probabilités (1937-1938), Les Probabilités associées à un système d'événements compatibles et dépendants (1939-1943), Pages choisies d'analyse générale (1953), Les Mathématiques et le concret (1955).

—  Jean-Luc VERLEY

Écrit par :

  • : maître de conférences honoraire à l'université de Paris-VII

Classification

Autres références

«  FRÉCHET MAURICE (1878-1973)  » est également traité dans :

HYDROLOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre HUBERT, 
  • Gaston RÉMÉNIÉRAS
  •  • 9 869 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les modèles mathématiques »  : […] L'évolution de l'hydrologie au cours des dernières décennies a été marquée par l'introduction de l'informatique. Cette dernière a d'abord permis, et permet toujours, la réalisation rapide, économique et sûre de tâches traditionnelles de collecte, de stockage, d'édition et de traitement des volumineuses données hydrologiques. Mais l'informatique a également permis de mettre en scène et d'animer l'i […] Lire la suite

PROBABILITÉS CALCUL DES

  • Écrit par 
  • Daniel DUGUÉ
  •  • 12 208 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Comparaison des convergences »  : […] On a donc toute une hiérarchie de convergences : la convergence presque complètement sûre implique la convergence presque sûre, laquelle implique la convergence en probabilité, celle-ci entraînant la convergence en loi (ce dernier fait s'établit facilement). Signalons que, si X est une variable certaine, la convergence en loi de X n vers X conduit à la convergence en probabilité de X n vers X. S […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Luc VERLEY, « FRÉCHET MAURICE - (1878-1973) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-frechet/