DUFRÊNE MAURICE (1876-1955)

La formation du décorateur français Maurice Dufrêne fut très complète, à la fois technique et théorique. Débutant en pleine époque de l'Art nouveau, il réagit très tôt contre les excès de ce style (Salon des décorateurs de 1906). À partir de cette date, il donne de nombreux modèles pour les différents arts décoratifs : ferronnerie, céramique, verrerie, tissus. Très préoccupé par les questions d'adaptation des modèles à la production industrielle, particulièrement dans le domaine du mobilier, et à leur diffusion dans un large public, il dirige, à partir de 1921, la Maîtrise des Galeries Lafayette. Cette initiative des grands magasins (Primavera au Printemps dès 1912 avec René Guilleré, Pomone au Bon Marché avec Paul Follot, le Studium au Louvre) révèle une orientation très nouvelle à une époque où, au contraire, la plupart des ébénistes se livraient à des recherches très poussées de matière et d'exécution et limitaient ainsi leur production à une élite fortunée.

—  Colombe SAMOYAULT-VERLET

Écrit par :

  • : archiviste-paléographe, conservateur au Musée national du château de Fontainebleau, professeur à l'École du Louvre

Classification

Pour citer l’article

Colombe SAMOYAULT-VERLET, « DUFRÊNE MAURICE - (1876-1955) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-dufrene/