BLINDÉS MATÉRIELS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les principaux matériels

Il serait bien entendu long et fastidieux de recenser tous les matériels blindés fabriqués de par le monde. Cependant, certains d'entre eux, encore en service, présentent des caractéristiques particulières ou ont une forte réputation parmi les spécialistes. Nous procédons donc à un rapide tour d'horizon.

Les blindés français

La France a été, dès leur origine, productrice et exportatrice de chars de combat et de véhicules blindés. Le char le plus récent est le Leclerc, qui a été précédé par l'AMX 13, puis les AMX 30B et B2.

L'AMX 30B (puis B2) a équipé les unités de l'armée française à partir de 1967 avant d'être remplacé par le char Leclerc. Il reste encore utilisé dans les centres d'entraînement pour équiper les forces « adverses ». Son armement principal comprend un canon rayé de 105 millimètres, un canon de 20 millimètres monté sur le même axe et une mitrailleuse de 7,62 millimètres en superstructure. La version AMX 30B2 dispose d'une conduite de tir avec télémètre laser. La version Brennus, dérivée du B2, est équipée d'un blindage réactif additionnel sous forme de briquettes réparties sur le char. L'AMX 30 fut le premier char à être équipé d'un volant pour la conduite.

Le char Leclerc, dernier-né des chars de combat français, est entré en service en 1992 et peut tirer avec précision sur une cible tout en se déplaçant à vitesse élevée. Propulsé par un moteur hyperbare V8X diesel de 1 500 chevaux, il peut atteindre 70 kilomètres par heure sur route et 40 à 50 kilomètres par heure en tout-terrain. Cette puissance lui permet de passer de zéro à 32 kilomètres par heure en cinq secondes. Son armement comprend un canon lisse de 120 millimètres, une mitrailleuse coaxiale de 12,7 millimètres et une mitrailleuse de 7,62 millimètres en superstructure. Son équipage de trois personnes est protégé par une structure en acier à blindage composite. Ce char a été le premier à être équipé d’un véritable « système d'armes » dans lequel seize calculateurs travaillent en synergie dans une architecture qui couvre l'ensemble des fonctions opérationnelles. Cela per [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages

Médias de l’article

Chars Mark I

Chars Mark I
Crédits : Official/ Mirrorpix/ Getty Images

photographie

Chars de la Première Guerre mondiale

Chars de la Première Guerre mondiale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Char Mark IV

Char Mark IV
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Chars soviétiques de l'entre-deux-guerres

Chars soviétiques de l'entre-deux-guerres
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Afficher les 12 médias de l'article


Écrit par :

  • : lieutenant-colonel, spécialiste en communication et relations publiques

Classification

Autres références

«  BLINDÉS MATÉRIELS  » est également traité dans :

ARMÉE - Typologie historique

  • Écrit par 
  • Paul DEVAUTOUR, 
  • Universalis
  •  • 12 920 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Les armées de la Seconde Guerre mondiale »  : […] La guerre éclair, menée par les Allemands jusqu'en décembre 1941, inaugure un quatrième âge cuirassé. Le premier conflit mondial a expérimenté le char comme artillerie d'assaut, bélier tactique. La Wehrmacht en fait un engin stratégique en organisant des divisions blindées, susceptibles, en liaison avec l'armée de l'air, d'obtenir la rupture dans la foulée, et d'exploiter ensuite, sans désemparer […] Lire la suite

ARMES - Armes lourdes

  • Écrit par 
  • Alain BRU
  •  • 3 926 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  L'armement antichar »  : […] Les grenades antichars viennent d'être évoquées. Le fusil de gros calibre de 1917-1918 s'était montré peu efficace contre les chars primitifs contemporains. En revanche, le coup au but d'un canon de campagne était radical ; mais ces pièces n'avaient ni le champ de tir ni la mobilité nécessaires. Entre 1919 et 1939 furent mises au point des pièces de petit calibre – 25 à 47 mm – assez légères pour […] Lire la suite

ARMES - Armes légères

  • Écrit par 
  • François AMBROSI, 
  • Alain BRU
  •  • 11 810 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  Armes antichars »  : […] Les armes légères antichars utilisent exclusivement des projectiles équipés de charges creuses. Les charges creuses sont des charges explosives spécialement adaptées à la perforation de plaques de blindage épaisses. Leurs effets secondaires sont pratiquement nuls. L'ogive et le système d'amorçage sont organisés pour que la partie avant de la charge, creusée en forme de cône et garnie d'un revêtem […] Lire la suite

ELAZAR DAVID (1925-1976)

  • Écrit par 
  • Kurt Henri NIEDERMAIER
  •  • 538 mots

David Elazar, chef d'état-major de l'armée israélienne, était originaire de Yougoslavie comme son prédécesseur et ami d'enfance le général Bar Lev. Né à Sarajevo dans une famille dont les ancêtres venaient d'Espagne, il partit à l'âge de quinze ans pour vivre en Palestine dans un kibboutz du mouvement Hashomer Hatzaïr, d'imprégnation marxiste. En 1946, n'obtenant pas de son kibboutz l'autorisation […] Lire la suite

FRANCE CAMPAGNE DE (1940)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 1 587 mots
  •  • 8 médias

Le 10 mai 1940, la guerre éclair succède à la drôle de guerre qui dure alors depuis le 2 septembre 1939. La neutralité belge pose un problème délicat à l'état-major allié. Le plan d'origine de Gamelin préconise une bataille défensive sur une ligne fortifiée en France ; l'entrée des forces alliées en Belgique n'aurait lieu que pour répondre à un appel belge. Ce plan conjugue une défensive prudent […] Lire la suite

GAULLE CHARLES DE (1890-1970)

  • Écrit par 
  • Jean LACOUTURE
  •  • 7 636 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Les années de formation »  : […] C'est dans le milieu le plus traditionaliste et même le plus conservateur que Charles André Marie Joseph, troisième des cinq enfants d'Henri et de Jeanne de Gaulle, est né à Lille le 22 novembre 1890. Du côté paternel, la famille issue de la petite noblesse normande (d'épée) et bourguignonne (de robe) était parisienne depuis plus d'un siècle. Du côté maternel, les Maillot étaient d'assez important […] Lire la suite

GUDERIAN HEINZ (1888-1954)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 488 mots

Après être passé par les écoles de cadets de Karlsruhe et de Berlin-Lichterfelde, Heinz Guderian est nommé aspirant au 10 e bataillon de chasseurs de Hanovre, en garnison à Bitche et commandé par son père. Il entre à l'école de guerre de Metz d'où il sort en 1908 avec le grade de sous-lieutenant. La Première Guerre mondiale le voit tour à tour dans les unités combattantes et les états-majors. Apr […] Lire la suite

INFANTERIE

  • Écrit par 
  • Henri de NANTEUIL
  •  • 3 156 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Guérilla et infanterie modernes »  : […] Au cours de l'après-guerre, de bons esprits considérèrent assez rapidement que les rôles jusqu'ici dévolus aux chars et à l'aviation étaient secondaires, alors qu'ils pourraient être principaux s'ils étaient employés autrement. Au lieu de servir l'infanterie, ces armes pourraient agir seules, en masse, avec des objectifs lointains, et prendre la manœuvre à leur compte, rôle qui fut assigné aux Pan […] Lire la suite

PATTON GEORGE SMITH JR. (1885-1945)

  • Écrit par 
  • Frédéric GUELTON
  •  • 720 mots
  •  • 3 médias

Né en Californie dans une famille de tradition militaire, Patton suit les cours de l'Institut militaire de Virginie puis de l'Académie militaire de West Point dont il sort officier dans la cavalerie en 1909. En 1916, il est aide de camp du général Pershing dans l'expédition punitive menée, au Mexique, contre Pancho Villa. Il débarque en France avec Pershing le 17 avril 1917 et rejoint, à sa demand […] Lire la suite

PREMIER USAGE DE CHARS D'ASSAUT SUR LES CHAMPS DE BATAILLE

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 590 mots
  •  • 1 média

L’apparition des premiers chars d’assaut (aussi appelés « chars de combat ») sur un champ de bataille, le 15 septembre 1916, marque un tournant décisif dans les techniques militaires du xx e  siècle. Dorénavant, l’usage des blindés et du transport motorisé jouera un rôle clé dans la guerre moderne. […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Canada. Rapports sur l’utilisation militaire de produits exportés. 7-8 février 2018

de blindés légers vendus par le Canada, lors de la répression de civils chiites. Les licences d’exportation accordées à l’entreprise ontarienne General Dynamics Land Systems (GDLS) avaient été suspendues à cette date. Chrystia Freeland annonce qu’en l’absence de preuve de l’utilisation de ces matériels […] Lire la suite

Pour citer l’article

Patrice VENTURA, « BLINDÉS MATÉRIELS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/materiels-blindes/