AUBUSSON MANUFACTURES D'

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'existence d'ateliers de lissiers dans la ville d'Aubusson n'est attestée qu'à partir de 1531, date nettement postérieure à celle de l'établissement d'ateliers à Felletin, mais antérieure à celle de Bellegarde ; la production de ces villes voisines a les mêmes caractéristiques. Au milieu du xviie siècle, l'industrie aubussonnaise étant en régression, Louis XIV offre à l'ensemble des ateliers privés le titre de Manufacture royale (1665) et des facilités de travail : un peintre doit être envoyé pour aider à l'exécution des cartons, et un teinturier doit servir de conseiller aux divers fabricants. Ces personnes ne sont envoyées en réalité qu'en 1732 grâce à un nouvel édit (le peintre est Jean-Joseph Dumons, à qui succède Jacques Julliard). Un assortisseur des laines et soies leur est alors adjoint ; le rouge apparaît ainsi dans le répertoire. L'édit de 1732 stipule, en outre, que les lisières des tapisseries doivent être bleues (alors que celles de la ville voisine de Felletin doivent, par un édit similaire de 1742, être brunes) et que la marque du fabricant doit être tissée après la mention « Aubusson ». En réalité, ces règlements n'ont pas été appliqués de façon rigoureuse, et les pièces conservées nous montrent que les manufactures ont préféré mentionner leur titre de Manufacture royale (souvent sous la forme abrégée de MRD ou MRDB). On note que la marque ancienne était un A et un B encadrant la fleur de lys.

Au milieu du xviiie siècle, les maisons sont en plein essor, alors qu'au xixe siècle elles seront obligées de faire des tapis au point noué (« Savonnerie d'Aubusson ») pour pouvoir se maintenir. En 1880, un renouveau d'intérêt pour les arts décoratifs relance légèrement la fabrication, mais ce n'est qu'à partir de 1939 que les efforts conjugués de quelques manufactures et de peintres cartonniers permirent à la manufacture de retrouver une clientèle jusqu'à la fin des années 1970. La ville d'Aubusson ne s'est pas limitée à la fabrication des célèbres verdures dont elle n'a d'ailleurs pas le privilège ; elle a souvent repri [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  AUBUSSON MANUFACTURES D'  » est également traité dans :

TAPIS

  • Écrit par 
  • Dora HEINZ
  •  • 3 061 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Europe »  : […] C'est en Espagne, où son histoire peut être retracée depuis le xiii e  siècle, que la production de tapis a les plus étroites affinités avec les productions orientales. Outre des tapis à motifs de petit format portant des écussons ou des symboles chrétiens, un grand nombre d'ouvrages du xv e  sièc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tapis/#i_42198

TAPIS MODERNES ET CONTEMPORAINS

  • Écrit par 
  • Valérie GLOMET, 
  • Michèle HENG
  •  • 4 844 mots

Dans le chapitre « La crise de 1929 et les années 1930 »  : […] La crise financière de 1929 eut des conséquences dramatiques sur les industries de luxe. L'État maintint les commandes aux Manufactures nationales, mais la situation des ateliers de la Marche devint critique : Lauer et Leleu firent réaliser leurs tapis à Cogolin, où le tissage par des artisans arméniens venus de Turquie revenait moins cher. On ne compte plus dans la presse des années 1930 les pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tapis-modernes-et-contemporains/#i_42198

TAPISSERIE

  • Écrit par 
  • Pascal-François BERTRAND
  •  • 7 989 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Baroque et classicisme : le xviie siècle »  : […] Bruxelles, qui avait été le haut lieu de la tapisserie au xvi e  siècle, dut céder sa suprématie aux manufactures françaises au siècle suivant. Les tapissiers anversois, qu'avaient rejoints des liciers émigrés de la capitale du Brabant, proposaient une production abondante, mais qui n'était pas toujours de grande qualité. En Hollande, le principal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tapisserie/#i_42198

Pour citer l’article

Nicole de REYNIES, « AUBUSSON MANUFACTURES D' », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/manufactures-d-aubusson/