MANUEL Ier (1469-1521), roi de Portugal (1495-1521)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Roi de Portugal (1495-1521), né le 31 mai 1469 à Alcochete (Portugal), mort en décembre 1521 à Lisbonne.

Fils de Ferdinand, frère cadet du roi Alphonse V, Manuel succède à son cousin Jean II lorsque celui-ci meurt sans enfant légitime en 1495. Dès son accession au trône, Manuel Ier, dit le Fortuné, pardonne aux Bragance, alors bannis, et leur rend leurs propriétés. Il acquiert rapidement de vastes richesses, Vasco de Gama venant d'ouvrir une nouvelle route maritime vers les Indes en longeant l'Afrique. En mars 1500, Manuel envoie Pedro Álvares Cabral à la tête d'une escadre de treize navires pour organiser le commerce avec les princes indiens. Traversant sans le savoir l'Atlantique, Cabral touche le Brésil. Il détache alors un navire pour apporter à Lisbonne la nouvelle de sa découverte, puis reprend sa route vers le cap de Bonne-Espérance. Arrivé aux Indes, il établit des comptoirs à Calicut, Cochin et Cananor, sur la côte de Malabar. Le voyage est très lucratif, malgré la perte de la moitié de la flotte. En 1502, Vasco de Gama part avec vingt navires et rapporte de l'or d'Afrique de l'Est. João Fernandes Lavrador atteint probablement la région que l'on nomme aujourd'hui Labrador dès 1499, tandis que Gaspar Corte Real découvre Terre-Neuve en 1500. Les navigateurs portugais explorent la côte brésilienne, mais le commerce se limite au bois de Brésil.

En vertu du traité de Tordesillas (1494), Manuel Ier revendique ces terres récemment découvertes. Leur possession est confirmée par le Saint-Siège et reconnue par l'Espagne, avec laquelle Manuel entretient de bonnes relations (en conservant, par exemple, une neutralité judicieuse dans le conflit qui oppose cette dernière à la France). Espérant unir son royaume à celui de Castille et d'Aragon, Manuel épouse en effet successivement les deux filles puis la nièce des Rois Catholiques. Pour obtenir son union avec l'infante Isabelle en 1497, Manuel promet de chasser les milliers de Juifs que Jean II avait laissé entrer au Portugal après la prise de Grenade. Ainsi, en décembre 1496, Manuel annonce aux Juifs et aux Maures qu'ils ont dix mois pour quitter le royaume. Certains seront autorisés à partir, mais la plupart sont convertis de force.

Manuel et Isabelle deviennent les héritiers de la couronne espagnole à la mort du frère de la reine. Ils se rendent alors à Tolède et à Saragosse pour recevoir le serment d'allégeance en 1498, mais la perspective d'une union des deux couronnes de la péninsule disparaît lorsqu’Isabelle meurt en couche la même année. En octobre, Manuel épouse la sœur cadette d'Isabelle, Marie, dont il aura neuf enfants.

Le Portugal consolide son influence en Orient avec la construction de la forteresse de Cochin (1503). Manuel Ier nomme Francisco d'Almeida premier « vice-roi » des Indes portugaises en 1505. Le successeur d'Almeida, Afonso de Albuquerque, s'empare de Goa en 1510 et de Malacca en 1511, garantissant ainsi au Portugal le contrôle du commerce des épices. En 1513, les Portugais atteignent la Chine. L'expansion de l'empire colonial portugais prend des allures de croisade : Albuquerque rêve d'organiser un blocus dans la mer Rouge et de s'emparer de La Mecque. Malgré quelques alliances, notamment avec le négus chrétien du royaume d'Abyssinie, cet espoir s'évanouit avec la mort d'Albuquerque au large de Goa en décembre 1515.

Le commerce avec l'Inde accroît considérablement la taille et la splendeur de la cour portugaise. Si Jean II avait effrayé la noblesse, Manuel Ier en fait une aristocratie de palais, accordant quelque 5 000 rentes. Le roi réside principalement à Lisbonne, où il fait construire un palais au bord de l'eau (près de l'actuelle place Terreiro do Paço), et à Sintra. Il fonde le monastère des Hiéronymites à Belém et fait ériger dans la ville une tour fortifiée, deux exemples du style manuélin qu'il introduit dans l'architecture portugaise.

Sous son règne, Manuel Ier renforce la centralisation de l'administration publique. Un conseil d'officiers royaux revoit les chartes accordées aux villes par les monarques précédents, normalise les privilèges locaux et rationalise la fiscalité. En 1515, le roi ordonne à son conseil de revoir le code juridique : les Ordenações Manuelinas sont publiées en 1512 et révisées en 1521. Le roi étend également ses compétences judiciaires et nomme des corregedores royaux à la tête de chaque province. Il exempte en outre l'Église et les ordres militaires de certaines obligations. Il punit sévèrement les responsables du massacre des Juifs en 1506. En 1518, Manuel épouse Éléonore d'Autriche, sœur de l'empereur Charles Quint, dont il aura une fille avant de mourir en 1521.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur émérite d'espagnol et de portugais à l'université de Colombie-Britannique, Vancouver

Classification

Autres références

«  MANUEL I er (1469-1521), roi de Portugal (1495-1521)  » est également traité dans :

AMÉRIQUE (Histoire) - Amérique portugaise

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURO
  •  • 4 227 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les donataires »  : […] Ébloui par les richesses de l'Inde orientale, le roi Manuel de Portugal s'intéresse peu au Brésil. Cependant, il se réserve le monopole du bois brésil, dont il adjuge l'exploitation au contratador Fernão de Noronha. Dès 1503, celui-ci arrive avec six petits navires et coupe 20 000 quintaux. Ce voyage est suivi d'autres. Une factorerie est créée à Pernambouc en 1516. Des capitalistes de Lisbonne, […] Lire la suite

CABRAL PEDRO ÁLVAREZ (1467 env.-entre 1520 et 1525)

  • Écrit par 
  • Pedro CALMON, 
  • Universalis
  •  • 713 mots

Navigateur portugais né vers 1467 à Belmonte (Portugal), mort probablement vers 1520 peut-être à Santarém (Portugal). Fils de Fernão Cabral et d'Isabel de Gouveia, Pedro Álvares Cabral naît dans une famille noble riche d'une longue tradition au service de la couronne de Portugal. Le jeune homme est très estimé du roi Manuel I er , qui lui octroie en 1497 plusieurs privilèges, dont une rente pers […] Lire la suite

GAMA VASCO DE (1469 env.-1524)

  • Écrit par 
  • Eila M.J. CAMPBELL
  •  • 1 749 mots

Dans le chapitre « La jeunesse de Vasco de Gama »  : […] Vasco de Gama, né vers 1469 (ou peut-être en 1460) à Sines, est le troisième fils d’Estêvão de Gama, un membre de la petite noblesse provinciale commandant la forteresse de Sines, sur la côte de la province de l’Alentejo, dans le sud-ouest du Portugal. Sa jeunesse reste mal connue. En 1492, le roi de Portugal Jean II l’envoie à Setúbal, un port situé au sud de Lisbonne, et dans l’Algarve, la plus […] Lire la suite

MAGELLAN FERNAND DE (1480 env.-1521)

  • Écrit par 
  • Mairin MITCHELL
  •  • 2 164 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Jeunesse »  : […] Magellan naît vers 1480 au Portugal, où plusieurs localités, telles Sabrosa, dans la province de Trás-os-Montes, et Porto, revendiquent de l'avoir vu naître. Ses parents, Rui de Magalhães et Alda de Mesquita, appartiennent à la petite noblesse. Dès son plus jeune âge, Magellan devient page de la reine Leonor de Lancaster. Au début de l'année 1505, il s'engage dans la flotte du premier vice-roi de […] Lire la suite

VASCO DE GAMA AUX INDES

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 227 mots
  •  • 1 média

Entre le 8 juillet 1497 et la fin d'août 1499, le navigateur portugais Vasco de Gama (vers 1469-1524) établit la première liaison directe entre l'Europe et les Indes. Dix ans se sont écoulés depuis que Bartolomeu Dias a doublé, en 1487, le cap de Bonne-Espérance. Ce délai est lié aux événements de l'époque : le retour de Colomb et le traité de Tordesillas en 1494. L'avènement au Portugal, en 1495, […] Lire la suite

RHINOCÉROS (A. Dürer)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 1 116 mots
  •  • 2 médias

Au terme d’un voyage de huit mois, un rhinocéros vivant arrive au Portugal le 20 mai 1515 à bord d’un vaisseau provenant d’Inde : il est le premier animal de son espèce à atteindre l’Europe depuis l’époque romaine . Il est envoyé comme cadeau diplomatique par Muzafar II, sultan de Gujarat, au roi portugais Manuel I er . La présence de cet animal suscite un intérêt immense et les visiteurs sont nom […] Lire la suite

Pour citer l’article

Harold V. LIVERMORE, « MANUEL Ier (1469-1521) - , roi de Portugal (1495-1521) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/manuel-ier/