MANGA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Collection d'albums dont l'idée naquit un jour où, discutant dessin avec un de ses élèves, Hokusai illustra son propos de centaines de croquis. Édités en 1814, ils formèrent le premier volume des Hokusai Manga. Le succès fut tel qu'au cours des cinq années qui suivirent, le maître y adjoignit neuf autres cahiers. Quinze ans plus tard étaient publiés deux autres albums, puis en 1849, année de la mort de l'artiste, paraissait le volume XIII. Vers 1875 était édité le volume XIV, rassemblant des dessins inédits, et, en 1878, un dernier cahier, réunissant nombre d'esquisses déjà parues dans d'autres recueils.

Imprimés en noir, rehaussés de gris et de rose, ces dessins couvrent les feuillets sans cadrage précis : des études à échelle réduite voisinent avec des esquisses de grandeur moyenne et des compositions en pleine page ou sur double page. Dans leur désordre apparent, elles gardent la saveur de la spontanéité, méritant bien leur titre : « Dessin au gré de l'idée », « Cahiers de caprice ». À l'exception de rares volumes dédiés à un sujet précis — architecture (vol. V), paysage (vol. VII) ou caricature (vol. XII) —, chaque cahier aborde une diversité de thèmes telle que Goncourt parle de « milliers de reproductions de ce qui est sur terre, dans le ciel, sous l'eau, ces magnifiques instantanés de l'action, du mouvement de la vie remuante de l'humanité et de l'animalité ». Pourtant, de ce foisonnement ressort un thème central : l'homme, de qui Hokusai ne s'est jamais lassé de capter, avec humour et tendresse, les attitudes et les sentiments.

Condensé de son œuvre graphique, les plus belles pages de la Manga nous livrent le meilleur de Hokusai, dessinateur génial et jamais égalé, dans une leçon de dessin qui a gardé toute son actualité.

—  Chantal KOZYREFF

Écrit par :

  • : conservateur des collections Japon, Chine et Corée aux Musées royaux d'art et d'histoire, Bruxelles, gestionnaire des musées d'Extrême-Orient

Classification


Autres références

«  MANGA  » est également traité dans :

GRAVURES D'HOKUSAI - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 139 mots

Fin du xvii e  siècle Premières estampes de l' Ukiyo-e (« images du monde flottant ») 1760 Naissance de Katsushika Hokusai. 1778 Premiers travaux de l'artiste : des représentations d'acteurs et de courtisanes. Vers 1780 Estampe des « Lutteurs de sumo ». Vers 1800 Hokusai réalise les premières représentations de paysages, sujet neuf pour l'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gravures-d-hokusai-reperes-chronologiques/#i_22073

HOKUSAI (1760-1849) (exposition)

  • Écrit par 
  • Christophe MARQUET
  •  • 931 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La leçon de dessin de Hokusai »  : […] Après Hokusai et son temps. Le fou de peinture (Centre culturel du Marais, 1980) – qui fut une révélation – et la plus récente présentation centrée sur les œuvres conservées au musée Guimet ( Hokusai 1760-1849. L’affolé de son art , 2008), l’exposition du Grand Palais constitue en France la troisième grande manifestation d’envergure consacrée au p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hokusai-1760-1849/#i_22073

HOKUSAI KATSUSHIKA (1760-1849)

  • Écrit par 
  • Chantal KOZYREFF
  • , Universalis
  •  • 1 419 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Œuvre monumentale, inégale et géniale »  : […] Hokusai fut un peintre de talent, mais c'est la xylographie qui le rendit célèbre. Il est, avec Hishikawa Moronobu (mort vers 1695), l'illustrateur le plus prolifique de l'histoire du livre japonais, avec une production de près de 13 500 planches. Il débuta comme tant d'autres par des dessins pour kibyoshi (livre jaune), littérature populaire et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hokusai/#i_22073

KON SATOSHI (1963-2010)

  • Écrit par 
  • Karen SPARKS
  •  • 334 mots

Le cinéaste japonais Satoshi Kon signa, intégralement ou en partie, les scénarios de plusieurs films d'animation très applaudis, dont il assura également la réalisation. Ces œuvres, émaillées de commentaires acerbes sur la société, regorgent de paysages fantastiques et donnent un aperçu de sa vision du monde selon laquelle nous vivons dans des réa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kon/#i_22073

MIYAZAKI HAYAO (1941- )

  • Écrit par 
  • Max TESSIER
  •  • 933 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La formation d'un univers »  : […] Né en 1941, Miyazaki Hayao est rapidement emmené par ses parents à la campagne, afin d'échapper aux bombardements américains sur Tōkyō – un épisode qui marquera certains aspects de son œuvre, notamment Mon Voisin Totoro . Sa rencontre décisive avec le cinéma d'animation remonte à 1958, lorsqu'il découvre le premier long-métrage d'animation japonais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/miyazaki/#i_22073

NAKAZAWA KEIJI (1939-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 270 mots

Nakazawa Keiji est l'auteur japonais du manga Gen d'Hiroshima , qui relate le bombardement atomique d'Hiroshima, le 6 août 1945, à laquelle il a assisté lorsqu'il était enfant. Nakazawa Keiji naît en 1939 dans le quartier de Funairi, à Hiroshima. À Tōkyō, il commence une carrière de dessinateur professionnel. Dès 1963, ses premiers mangas sont publ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nakazawa-keiji/#i_22073

TANIGUCHI JIRŌ (1947-2017)

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 743 mots
  •  • 1 média

Taniguchi Jirō (appelé communément en France Jirō Taniguchi) fut plus célèbre en France qu’au Japon, qui le considérait comme un auteur marginal. Il s’était expliqué de cette situation dans le livre d’entretiens avec Benoît Peeters Jirō Taniguchi , l’homme qui dessine (2012) : « Le paradoxe, c’est que tout en étant mangaka, mon style est assez pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taniguchi/#i_22073

Pour citer l’article

Chantal KOZYREFF, « MANGA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/manga/