MALADIES MENTALES (NOSOGRAPHIE DES)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La nosographie des maladies mentales, c'est-à-dire l'identification des signes cliniques et leur regroupement au sein d'une maladie définie, a de tout temps posé de délicats problèmes d'interprétation, eux-mêmes souvent liés aux représentations des troubles mentaux dans la société. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, le besoin de disposer d'un outil permettant de rationaliser les diagnostics a poussé l'Association américaine de psychiatrie à lancer un vaste travail de classification. Celui-ci a abouti à la publication du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders ; DSM). Le DSM-I (1952) puis le DSM-II (1968) sont largement inspirés par les théories psychologiques et psychanalytiques. Le DSM-III marque une rupture. Sous l'impulsion de Robert Spitzer, il s'adapte à la montée en puissance de la psychiatrie dite biologique, en adoptant une classification plus standardisée des maladies psychiatriques, reposant sur des critères diagnostiques précis et avec une formulation proche du langage médical classique. Publié en 1980, à un moment de reflux de la pensée psychanalytique aux États-Unis, le DSM-III devient rapidement un outil de référence pour le diagnostic des maladies mentales. Pour de nombreux psychiatres, il représente la « bible » qui va les aider à différencier le normal du pathologique.

Plusieurs éditions se sont succédé depuis lors, qui ont toujours été l'occasion de controverses. Mais aucune n'a suscité autant de réactions que la première ébauche du DSM-V. Pour la première fois, celui-ci a été mis en ligne sur Internet et ouvert aux critiques et suggestions. Une pétition émise par une branche de l'Association américaine de psychologie a reçu plus de 14 000 signatures. Ce mouvement hostile au DMS-V dénonce l'adoption de critères plus larges pour le diagnostic des maladies mentales, ce qui aura pour effet de faire entrer dans le domaine de la pathologie des [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Chantal GUÉNIOT, « MALADIES MENTALES (NOSOGRAPHIE DES) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-mentales-nosographie-des/