MAKONDÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La majorité des Makondé vit en Tanzanie (9,5 millions en 2005), l'autre partie vit au Mozambique (environ 0,4 million). À la différence de leurs voisins, Yao et Makua, appartenant comme eux au groupe linguistique bantou, ils sont restés à l'écart des circuits commerciaux contrôlés par les Arabes et n'ont pas été islamisés. Cependant, aux xviiie et xixe siècles, leur pays était une zone cruciale du commerce d'esclaves. Le révérend Lewis Kreph estimait, en 1850, que dix mille à douze mille esclaves passaient chaque année par le marché de Kilwa en direction d'autres villes de la côte de Zanzibar ou d'Arabie. À cette époque, attirés par le commerce, de nombreux Makondé émigrèrent vers la côte et se plièrent aux institutions islamiques.

L'économie traditionnelle est assez précaire. Les Makondé pratiquent la culture sur brûlis et la chasse. Leurs structures sociales sont limitées au village dirigé par un conseil d'anciens. La descendance se pratique en ligne féminine. La plupart des Makondé sont animistes. Ils ont coutume de limer leurs dents et de scarifier leur visage. Les femmes portent encore parfois des labrets. Les Makondé sont renommés pour leurs remarquables sculptures sur bois. Les artistes, très peu nombreux, ont émigré depuis quelques années à Dar es-Salaam, où ils recherchent la clientèle beaucoup plus fortunée des touristes.

Masque-heaume de l'ethnie Makondé

Masque-heaume de l'ethnie Makondé

photographie

Un masque-heaume en bois, portant des scarifications rituelles et une crête de cheveux naturels; ethnie Makondé vivant en Tanzanie et au Mozambique. Bonhams, Londres. 

Crédits : Bonhams, London, UK, Bridgeman Images *

Afficher

—  Roger MEUNIER

Écrit par :

  • : chargé de cours à l'université de Paris-VIII, assistant de recherche à l'École pratique des hautes études

Classification

Pour citer l’article

Roger MEUNIER, « MAKONDÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/makonde/