MAHĀKĀŚYAPA (VIe-Ve s. av. J.-C.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Disciple du Buddha, le premier pour l'observance de la discipline (shīla), dont le nom d'avant la conversion est Pippali, et qui ne le cède en importance qu'à Shāriputra et Maudgalyāyana.

Fils de brahmane, Pippali finit par se marier, sur les instances de ses parents, à Bhadrā Kāpilānī, mais ne consomma pas son mariage. Les deux époux décidèrent de quitter le monde et prirent la route ensemble, puis se séparèrent afin qu'aucun ne fût une gêne pour l'autre. Peu après, Pippali rencontre le Buddha, reconnaît en lui son maître, se convertit, prend le nom de Mahākāśyapa et devient arhat au bout de huit jours. Disciple modèle, il se montre particulièrement assidu dans la pratique des austérités.

Mahākāśyapa se trouve absent lorsque meurt le Buddha. Le bûcher qui est dressé pour celui-ci par les Malla refuse de s'allumer tant que Kāśyapa n'est pas arrivé pour saluer une dernière fois les pieds de son maître. Kāśyapa préside donc aux funérailles et, à la fin de la cérémonie, le bûcher s'allume lui-même.

Après les funérailles, c'est Kāśyapa qui organise le premier concile et réunit à Rājagriha cinq cents disciples pour la récitation commune de l'enseignement du Buddha. Il commence par rejeter de cette assemblée Ānanda sous le prétexte qu'il n'a pas atteint l'état d'arhat.

Kāśyapa mourut très vieux. D'après d'autres traditions, il vit toujours au Kukkutagiri, plongé dans le samādhi et attendant l'arrivée de Maitreya, le prochain Buddha.

—  Jean-Christian COPPIETERS

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Christian COPPIETERS, « MAHĀKĀŚYAPA (VIe-Ve s. av. J.-C.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mahakasyapa/