Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

LUMIÈRE NATURELLE

Dans les exposés relatifs à la polarisation, on désigne souvent par lumière naturelle la lumière non polarisée, quelles que soient son origine et sa composition spectrale. Les vibrations de la lumière naturelle sont réparties au hasard dans un plan perpendiculaire à la direction de propagation : le rayon de lumière naturelle possède la symétrie cylindrique de révolution.

En photographie, on entend par lumière naturelle la lumière du jour. Son intensité et sa répartition spectrale varient selon la situation géographique, la saison, l'heure et les conditions atmosphériques. En règle générale, sa température de couleur est bien plus élevée que celle d'une source de lumière artificielle.

— Josette CACHELOU

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Josette CACHELOU. LUMIÈRE NATURELLE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • CINÉMA (Réalisation d'un film) - Photographie de cinéma

    • Écrit par
    • 4 334 mots
    • 6 médias
    La faible sensibilité des premières pellicules (de l'ordre de 6 à 8 ASA) obligeait les opérateurs à travailler à la lumière du jour, même pour filmer des scènes censées se passer en intérieur. Les premiers studios, comme celui de Méliès à Montreuil-sous-Bois, dénommé « atelier de pose », sont d'immenses...
  • COLORANTS

    • Écrit par
    • 6 772 mots
    • 4 médias
    ...l'œil humain sont celles dont les longueurs d'onde sont situées entre 400 et 700 nm. Elles représentent une partie de celles émises dans le spectre de la lumière du soleil. Absorbée par la rétine, cette lumière modifie, par une série de réactions photochimiques, la structure des protéines du système visuel....