LUCIA DI LAMMERMOOR (G. Donizetti)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Tradition et modernité

À l'instar de Bellini dans Norma, créé quatre ans auparavant, Donizetti a réussi à concilier dans Lucia di Lammermoor la virtuosité du bel canto et une puissance dramatique indéniable – annonciatrice des chefs-d'œuvre lyriques du romantisme italien –, en dépit d'effets théâtraux parfois outrés et d'invraisemblances psychologiques. Dans Lucia, tradition et modernité se confondent. Sa scène de la folie constitue en effet le point d'aboutissement et de parachèvement de toute une école vocale. Sa réussite absolue est aussi l'une des dernières d'un genre qui va peu à peu tomber en désuétude. En revanche, le rôle d'Edgardo, écrit pour le ténor Duprez, qui sera le premier à développer son registre de poitrine jusqu'au contre-ut, signe la naissance d'une nouvelle vocalité, plus puissante, à la tessiture plus centrale, à l'origine d'une nouvelle forme de bel canto moins apte aux fioritures. Le sextuor vocal de Lucia préfigure par ailleurs les grands ensembles de Verdi, au premier rang desquels le quatuor du troisième acte de Rigoletto, ouvrage qui intègre également une scène d'orage. Si l'orchestration de Donizetti n'est pas révolutionnaire, elle est cependant moins simpliste que dans beaucoup de ses autres ouvrages, le compositeur ayant fréquemment recherché une couleur orchestrale ou instrumentale pour mettre en valeur une situation ; elle possède d'ailleurs un détail étonnant : l'accompagnement de la scène de la folie, joué aujourd'hui à la flûte, était initialement prévu pour un harmonica de verre. Souvent trahie par des exécutions tronquées et n'accordant d'importance qu'à la seule virtuosité, Lucia doit beaucoup à Maria Callas, qui a su mettre en avant l'expressivité de la musique de Donizetti.

[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure et de Sciences Po Paris, assistant à l'université Marc Bloch (Strasbourg), critique musical

Classification

Pour citer l’article

Timothée PICARD, « LUCIA DI LAMMERMOOR (G. Donizetti) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucia-di-lammermoor/