BOURGAULT-DUCOUDRAY LOUIS-ALBERT (1840-1910)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Par ses recherches sur les musiques folkloriques d'Europe, le compositeur, chef d'orchestre et musicologue français Louis Bourgault-Ducoudray a profondément influencé ses contemporains. Très attaché aux musiques traditionnelles bretonnes, il s'évertuera à la faire connaître tout en s'en inspirant pour ses propres œuvres.

Né le 2 février 1840 à Nantes, Louis Albert Bourgault-Ducoudray – qui a écrit son premier opéra, L'Atelier de Prague, à l'âge de dix-huit ans – entre en 1859 dans la classe de composition d'Ambroise Thomas au Conservatoire de Paris. En 1862, il reçoit le prix de Rome pour sa cantate Louise de Mézières. En 1868, il s'établit à Paris, où il fonde la Société Bourgault-Ducoudray, une chorale amateur qui s'attache à faire connaître Lassus, Palestrina, Janequin, Jean-Sébastien Bach, Haendel... Il est, en 1871, un des cofondateurs, au côté notamment de Camille Saint-Saëns, de la Société nationale de musique. Il se rend en Grèce en 1874, afin d'y étudier les musiques anciennes et traditionnelles. Nommé professeur d'histoire de la musique au Conservatoire de Paris en 1878, il conservera ce poste jusqu'en 1908, deux ans avant sa mort, le 4 juillet 1910, à Vernouillet (aujourd'hui dans les Yvelines).

Auteur d'opéras, de symphonies, de musique sacrée et de musique de chambre, Louis Bourgault-Ducoudray doit sa renommée aux talents d'harmonisation et d'orchestration dont il fait preuve dans Trente mélodies populaires de Grèce et d'Orient (1876), Trente mélodies populaires de Basse-Bretagne (1885) et Quatorze Mélodies celtiques (écossaises, irlandaises, galloises) (1909). Grâce à l'utilisation de modes musicaux originaux, ces œuvres renouvellent l'approche de la musique traditionnelle en France. Louis Bourgault-Ducoudray, qui peut être considéré comme un précurseur de la musique du xxe siècle, a sans doute été une source d'inspiration pour Claude Debussy, qui a étudié avec lui au Conservatoire de Paris. Louis Bourgault-Ducoudray a publié de nombreux ouvrages et articles, parmi lesquels Souvenirs d'une mission musicale en Grèce et en Orient (Parsi, 1876), Études sur la musique ecclésiastique grecque, mission musicale en Grèce et en Orient, janvier-mai 1875 (Paris, 1877), Conférence sur la modalité dans la musique grecque (1879), Schubert. Biographie critique (1908).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« BOURGAULT-DUCOUDRAY LOUIS-ALBERT - (1840-1910) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-albert-bourgault-ducoudray/