LOB NOR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

carte : Chine : carte administrative

Chine : carte administrative

Carte administrative de la Chine. 

Afficher

Situé à l'est du Xinjiang (Chine), entre l'extrémité orientale de la chaîne des Tianshan, au nord, et la chaîne de l'Altyn-tagh, sur le rebord du plateau tibétain, le Lob Nor constitue, à 800 mètres d'altitude, un bassin désertique qui couvre quelque 21 000 kilomètres carrés.

Ce bassin fut longtemps occupé par un lac (2 000 km2 dans les années 1950), où venaient se perdre les eaux du Tarim ; ce lac ne dépassait guère 3 mètres de profondeur, et il s'était déplacé par comblement, depuis 20 000 ans environ, entre 900 est - 410 nord et 880 est - 390 nord ; tout autour s'étendait un véritable delta intérieur d'argiles dures incrustées de sel et de marécages. Des travaux d'irrigation et la construction d'un lac de retenue ayant détourné les eaux du Tarim, le lac disparut au milieu des années 1960. Son bassin, soumis à une intense érosion éolienne, se couvrit progressivement d'une croûte saline. Cette région désertique et désolée est, depuis 1964, la base d'expérimentation nucléaire de la Chine populaire.

—  Pierre TROLLIET

Écrit par :

  • : professeur des Universités, Institut national des langues et civilisations orientales

Classification

Autres références

«  LOB NOR  » est également traité dans :

XINJIANG [SIN-KIANG] ou TURKESTAN CHINOIS

  • Écrit par 
  • Évelyne COHEN, 
  • Pierre TROLLIET
  • , Universalis
  •  • 7 002 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le Xinjiang, « région autonome » »  : […] Le Xinjiang, intégré complètement dans la république populaire de Chine en 1949, est passé depuis lors par les mêmes étapes que les autres régions du pays : « reconstruction », premier quinquennat sur le modèle soviétique, secousses des Cent Fleurs et du Grand Bond en avant, lutte « entre les deux lignes » de 1961 à 1966, révolution culturelle. Pourtant, son évolution présente un certain nombre d […] Lire la suite

Les derniers événements

5-8 octobre 1993 Chine. Premier essai nucléaire depuis plus d'un an

Lob Nor. Le dernier essai chinois remontait à septembre 1992. Le 6, la France publie un communiqué qui n'évoque pas la reprise de ses essais, malgré la rupture de la trêve nucléaire, tout en s'affirmant prête à les reprendre à tout moment. Le 8, le Premier ministre français autorise le ministère de la Défense à négocier la vente d'armements pour équiper […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre TROLLIET, « LOB NOR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/lob-nor/