LION BRITANNIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Symbole souvent employé pour manifester la force d'un homme, comme le guerrier, ou celle d'un clan (le lion de Juda), le lion préside à la création de l'héraldique, peu avant 1130. Fait chevalier en 1128 par son beau-père Henri Ier Beauclerc (ou le Lion), roi d'Angleterre, le futur comte d'Anjou Geoffroi, qui sera dit Plantagenêt par la suite, reçoit un écu et des vêtements ornés des armes d'azur à six lions d'or. Son fils, le roi d'Angleterre Henri II, eut sans doute deux lions comme armes, de même que ses petits-fils Richard Cœur de Lion et Jean sans Terre. Le premier d'entre eux prit trois lions, passant l'un sur l'autre, dès 1198 : avec leur tête de face, ils sont souvent nommés léopards à partir de 1250 environ, mais les auteurs britanniques continuent à les décrire comme three lions passant guardant in pale, or. Jean sans Terre ayant copié son aîné, tous les rois d'Angleterre ont gardé ces armes, les unissant avec celles d'Écosse et d'Irlande. L'Écosse possède aussi un lion, en position normale, la tête de profil, à l'intérieur d'un double trescheur fleurdelisé. Le lion couronné sert encore de cimier à la couronne du roi (ou de la reine) du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord ; il est passant en Angleterre, mais assis, tenant épée et sceptre en Écosse. L'écu royal est soutenu par un lion couronné, symbole de l'Angleterre (à dextre en Angleterre, à senestre en Écosse) : il fait face à la licorne d'Écosse.

Plantagenêts

Plantagenêts

photographie

Le règne catastrophique de Jean sans Terre fit de lui l'archétype du mauvais roi, dont l'autoritarisme, la fourberie et la lâcheté ont mis en péril le royaume, comme le signifie naïvement cette enluminure le représentant ceint d'une couronne mal ajustée, aux côtés des trois autres... 

Crédits : British Library/ AKG

Afficher

—  Hervé PINOTEAU

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Hervé PINOTEAU, « LION BRITANNIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lion-britannique/