LILONGWE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Située en pays Chewa, région centrale dont était originaire l'ancien président Hastings Kamuzu Banda, Lilongwe est la capitale politique du Malawi. Elle fait partie des quelques villes nouvelles africaines construites pour devenir capitales postcoloniales. Mais, dans le cas de Lilongwe, c'est l'Afrique du Sud de l'apartheid qui avança les fonds en échange du soutien politique du président Banda. Lancée en 1964, financée à partir de 1968 par le régime de Pretoria, la nouvelle capitale fut inaugurée en 1975, détrônant ainsi l'ancienne capitale administrative coloniale de Zomba (située dans le sud du pays). En 1982, un aéroport international y fut adjoint pour achever de lui donner une dimension internationale, en même temps qu'un réseau ferroviaire la reliait aux autres centres urbains du Malawi.

Malawi : carte administrative

Malawi : carte administrative

carte

Carte administrative du Malawi. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La ville n'est cependant pas « nouvelle » au sens strict. L'ancien village de Lilongwe a en effet été développé à partir de 1947 par les Britanniques pour servir de marché à une région agricole dynamique et dense. C'est au nord de ce centre colonial (Old Town), très densifié, qu'a été construite la nouvelle capitale (New Town ou Capital City), un vaste ensemble urbain, très aéré, composé de zones résidentielles, d'un quartier des ministères et d'immeubles administratifs construits sur Capital Hill. Les deux villes, distantes de 5 kilomètres, sont séparées par un vaste parc naturel (Lilongwe Nature Sanctuary).

Située sur un haut plateau (altitude 1 100 mètres), Lilongwe est alimentée en eau par la rivière du même nom, aménagée pour produire aussi l'hydroélectricité nécessaire à la capitale. La ville est passée de 20 000 habitants en 1964, à 150 000 en 1990 et à près de 750 000 en 2005 (selon le National Statistic Office du Malawi). Une activité industrielle s'est aussi développée (mécanique, textile, agro-alimentaire). Mais il reste que les inégalités sociales sont extrêmes, les taux de chômage très élevés et, en 2006, l'O.M.S. estime à plus de 15 p. 100 le nombre de séropositifs (VIH). La pauvreté est concentrée dans les périphéries récentes, dont la population croît très rapidement par l'afflux de migrants ruraux. L'agglomération est divisée en une cinquantaine de quartiers, appelés areas, et désignés par des numéros. Entre les quartiers résidentiels luxueux des areas 3 et 9, où vivent de nombreux expatriés ainsi que l'élite politique nationale, et les extensions les plus récentes sans électricité ni eau courante, les contrastes sont saisissants.

—  Philippe GERVAIS-LAMBONY

Écrit par :

Classification


Autres références

«  LILONGWE  » est également traité dans :

MALAWI

  • Écrit par 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Philippe L'HOIRY
  • , Universalis
  •  • 4 781 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'évolution pragmatique de la politique étrangère »  : […] Le Malawi a mené sa politique extérieure, largement sous la houlette directe du président Banda, avec beaucoup de réalisme. Dans un premier temps, les choix ont quelque peu tranché sur la scène internationale avec ceux des pays voisins. Avec ces derniers, qui avaient soutenu l'opposition à H. K. Banda ou accueilli les dissidents après 1964, les re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malawi/#i_28013

Pour citer l’article

Philippe GERVAIS-LAMBONY, « LILONGWE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lilongwe/