PRETORIA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pretoria, siège du pouvoir exécutif sud-africain, installée dans un site de collines dont les plus hautes sont coiffées par d'imposants bâtiments officiels comme l'Union Building (siège de la présidence de la République), a beaucoup évolué depuis la fin de l'apartheid au début des années 1990. L'installation de la nouvelle élite politique et des nouveaux fonctionnaires noirs, mais aussi l'africanisation des quartiers péricentraux, a transformé une ville conservatrice afrikaner en cité animée. Les banlieues résidentielles naguère réservées aux Blancs, très peu denses, sont de plus en plus mixtes racialement et s'étendent vers le sud, dans le secteur de Centurion, rejoignant presque l'agglomération de Johannesburg.

Afrique du Sud : carte administrative

Afrique du Sud : carte administrative

Carte

Carte administrative de l'Afrique du Sud. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Aujourd'hui, du point de vue administratif, Pretoria fait partie d'une aire métropolitaine créée en 2000 (et rebaptisée City of Tshwane en 2005), qui s'étend sur 2 199 kilomètres carrés et compte 2,2 millions d'habitants (2005). Cette intégration de la ville dans un territoire métropolitain plus vaste vise à faciliter la résorption des inégalités spatiales héritées de l'apartheid (30 p. 100 de la population vit en dessous du seuil de pauvreté).

Fondée en 1855, Pretoria fut d'abord capitale de la république du Transvaal (1855-1910), puis de l'Union sud-africaine (1910-1961). C'est maintenant une des trois capitales de la république d'Afrique du Sud (depuis 1961, le Parlement siégeant au Cap et le pouvoir judiciaire à Bloemfontein). Centre du pouvoir de l'apartheid, ville de fonctionnaires avant tout, Pretoria a connu les formes les plus extrêmes d'exclusion de la population noire. Dans les années 1950, tous les quartiers non-Blancs de la ville furent rasés et leurs habitants relogés dans deux townships : Mamelodi à l'est et Atteridgeville à l'ouest (respectivement 350 000 et 200 000 habitants en 2005). Les Indiens furent relogés dans le township de Laudium, les Métis dans celui d'Eersterus. À partir des années 196 [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PRETORIA  » est également traité dans :

AFRIQUE DU SUD RÉPUBLIQUE D'

  • Écrit par 
  • Ivan CROUZEL, 
  • Dominique DARBON, 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Philippe-Joseph SALAZAR, 
  • Jean SÉVRY, 
  • Ernst VAN HEERDEN
  •  • 28 369 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Le Gauteng et ses « périphéries » »  : […] La province du Gauteng détient les meilleurs indicateurs de développement du pays et concentre une large part des activités du secteur tertiaire. L'industrie reste importante dans la municipalité d'Ekurhuleni et les activités de haute technologie se développent rapidement entre Johannesburg et Tshwane, ainsi qu'autour de l'aéroport international […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-d-afrique-du-sud/#i_23542

Pour citer l’article

Philippe GERVAIS-LAMBONY, « PRETORIA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pretoria/