LI SIXUN [LI SSEU-HIUN] (651-716)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

« Barques et résidence riveraine »

Pour évaluer l'importance relative du rôle joué par Li Sixun, la peinture Barques et résidence riveraine reste encore le point de référence le plus concret. Les antécédents directs de cette peinture remontent à Zhan Ziqian, éminent artiste de l'époque Sui qui, rompant avec le système de proportions symboliques des Six Dynasties, avait inauguré un rapport de proportions naturalistes entre les divers éléments de la composition (figures, architectures et paysage). L'aspect novateur de cette peinture réside moins dans son langage formel, encore très fidèle à la linéarité traditionnelle, que dans l'inversion des relations hiérarchiques entre figures et architectures d'une part, paysage de l'autre. Le paysage cesse d'être une simple toile de fond et devient le sujet principal de l'œuvre. Avec des moyens encore très simples mais puissamment suggestifs – une diagonale qui divise la composition entre un espace peint et la fuite illimitée d'un espace vide – l'artiste réussit pour la première fois à évoquer la densité foisonnante de l'univers naturel, et à ouvrir sa peinture sur l'infini.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : reader, Department of Chinese, Australian National University

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre RYCKMANS, « LI SIXUN [LI SSEU-HIUN] (651-716) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/li-sixun-li-sseu-hiun/