LEYTE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Île de l'archipel des Visayas (Philippines), dans la région de Visayas Est, située au nord de l'île de Mindanao, Leyte est par sa superficie (7 215 km2) la huitième île des Philippines. Ses côtes sont indentées de profondes baies au nord, à l'ouest et au sud. Son intérieur montagneux présente une configuration irrégulière, avec des alignements de plis parallèles séparés par des dépressions et un relief de cuestas au sud et à l'ouest. La cordillère centrale dépasse 1 300 mètres (monts Magsanga et Matagob) et se prolonge par l'île de Panaon dans l'axe de la cordillère orientale de Mindanao. La vallée de Leyte, vaste dépression structurale entre les chaînes du Nord-Est et du Centre, et la plaine d'Ormoc, entre la chaîne centrale et les hautes terres du Nord-Ouest, constituent les zones basses.

Philippines : carte physique

carte : Philippines : carte physique

carte

Carte physique des Philippines. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Avec des pluies abondantes et des sols assez fertiles, c'est une des îles les plus riches de l'archipel. L'île de Leyte produit du riz, du maïs, du coprah, de la canne à sucre et de l'abaca.

La forêt et la pêche, active dans le golfe de Leyte (anchois), constituent pour l'île une autre source non négligeable de revenu. Avec 1 592 300 habitants (estimation de 2000), Leyte connaît une forte densité moyenne de population. La fréquence des typhons, surtout d'octobre à décembre, explique le faible peuplement du littoral oriental. L'île alimente un courant d'émigration vers Manille et Mindanao. Tacloban (178 600 habitants en 2000), sur la côte est, à l'entrée du détroit de San Juanico, est la ville principale. Adossé à l'hinterland fertile de la plaine de Leyte, c'est aussi un port commercial important des Visayas de l'Est. Un pont y relie Leyte à l'île de Samar. Ormoc est la deuxième ville de Leyte (154 300 hab. en 2000).

Magellan découvrit Leyte en 1521. Nommée d'abord Abulog, elle devint plus tard Filipina, nom qui désigne maintenant l'ensemble de l'archipel.

—  Jean PIWNIK

Écrit par :

Classification

Autres références

«  LEYTE  » est également traité dans :

PHILIPPINES

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Manuelle FRANCK, 
  • William GUÉRAICHE, 
  • Lucila V. HOSILLOS, 
  • Jean-Louis VESLOT
  • , Universalis
  •  • 21 391 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « L'occupation japonaise »  : […] Les bases philippines intégrées aux forces américaines sont bombardées le 8 décembre 1941, quelques heures après Pearl Harbor. Les troupes japonaises débarquent le 10 sur Luçon. Manille est déclarée ville ouverte le 26 décembre. Quezon s'est retiré deux jours auparavant dans la forteresse de Corregidor dans le nord-ouest du pays, d'où il part en sous-marin le 20 février 1942 pour Washington, via […] Lire la suite

Les derniers événements

Vatican – Philippines. Visite du pape François aux Philippines. 16-18 janvier 2015

Tacloban, dans l'île de Leyte frappée par un typhon meurtrier et dévastateur en novembre 2013. Le 18, six à sept millions de personnes – un record – assistent à la messe en plein air célébrée par le pape à Manille. Au cours de son voyage, celui-ci défend la famille traditionnelle, s'en prenant au « colonialisme idéologique » qui cherche à la détruire. […] Lire la suite

Philippines. Passage meurtrier du typhon Haiyan. 8-11 novembre 2013

Le 8, le typhon Haiyan, dont les vents dépassent 300 kilomètres par heure, traverse le centre de l'archipel, faisant des milliers de morts et provoquant d'importants dégâts matériels, notamment à Tacloban, capitale de l'île de Leyte. La géographie de l'archipel et la faiblesse des moyens […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean PIWNIK, « LEYTE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/leyte/