LES SOMNAMBULES, Hermann BrochFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Publiée en 1931-1932, cette trilogie romanesque (1888, Pasenow, ou le Romantisme ; 1903, Esch, ou l'Anarchie ; 1918, Huguenau, ou le Réalisme) est l'œuvre la plus accomplie et la plus connue du romancier autrichien Hermann Broch (1886-1951). Il ne s'agit pas, cependant, d'un roman viennois comme L'Homme sans qualités (1930-1952) de Musil, puisque les trois parties des Somnambules se déroulent en Allemagne. C'est la problématique d'ensemble de l'œuvre qui apparaît comme représentative de la « crise de l'identité » omniprésente dans les grandes œuvres narratives et théoriques de la « modernité viennoise ».


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  LES SOMNAMBULES, Hermann Broch  » est également traité dans :

BROCH HERMANN (1886-1951)

  • Écrit par 
  • André SOUYRIS
  •  • 2 042 mots

Dans le chapitre « Une analyse impitoyable : « Les Somnambules » »  : […] En 1931-1932 paraît la volumineuse trilogie Les Somnambules . Très remarquée dans les milieux littéraires, l'œuvre place d'emblée son auteur au rang de grand écrivain. Les trois livres, d'inégale longueur, analysent chacun une phase de l'apogée d'un monde et d'une époque : 1888, Pasenow ou le Romantisme  ; 1903, Esch ou l'Anarchie  ; 1918, Huguenau ou le Réalisme . La première partie évoque l'univ […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques LE RIDER, « LES SOMNAMBULES, Hermann Broch - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/les-somnambules/