LES ÉPHÉMÈRES (A. Mnouchkine)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les éphémères, c'est initialement le nom de petits insectes ailés, dont l'existence ne dépasse pas vingt-quatre heures, une fois qu'ils sont devenus adultes. C'est aussi le titre d'une création d'Ariane Mnouchkine et du Théâtre du Soleil, dont la première a eu lieu le 27 décembre 2006 à la Cartoucherie de Vincennes avant d'être présentée au festival d'Avignon 2007. Sur la piste partageant en deux le public installé en vis-à-vis, Ariane Mnouchkine et sa troupe nous invitent à les suivre dans leur voyage au bout des existences qui composent l'humaine condition. D'une durée de huit heures, proposé en deux soirées ou d'une seule traite, le spectacle ne repose pas sur un récit unique, mais sur une succession de saynètes interprétées sur des chariots, manipulés à vue. Certaines durent à peine quelques secondes, d'autres sont plus longues, d'autres encore se recoupent. Déclinées sans souci apparent de logique ou de chronologie, elles n'en forment pas moins un tout.

Dès le début le ton est donné : une maison mise en vente pour cause de décès est achetée par un couple dont la femme vient d'enfanter. De la naissance à la mort, du cercueil au berceau, suivront un acte de divorce, une saisie dans un appartement, un retour de fête foraine... Rupture, perte, disparition, séparation, maladie, vieillesse, accident, lâcheté, pardon, quête des origines... les thèmes se bousculent au fil des séquences qui semblent surgies d'un album de famille : des grands-parents qui jouent avec leurs petits-enfants au bord de la mer ; une vieille dame fantasque qui rêve de partir en Mésopotamie pour voir les jardins suspendus de Nabuchodonosor ; une fillette tiraillée entre sa mère et son père séparés ; une épouse infidèle qui s'apprête à abandonner filles et mari le soir de Noël...

Sur fond de situations cocasses, douces ou tragiques, c'est l'humanité qui est montrée. Sans jugement moral, sans misérabilisme ni voyeurisme non plus. Alors qu'alternent heurs et malheurs, éclats de violence et moments de [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : journaliste, responsable de la rubrique théâtrale à La Croix

Classification

Pour citer l’article

Didier MÉREUZE, « LES ÉPHÉMÈRES (A. Mnouchkine) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-ephemeres/