ASCANIENS LES

Dynastie allemande, influente du xiie siècle à 1918. Le nom, adopté pendant le premier quart du xiie siècle, vient d'Aschersleben (Ascaria ou Ascania en latin), où les comtes de Ballenstädt possédaient un château au milieu de leurs domaines, au nord-est des montagnes du Harz.

Albert l'Ours est le premier à élever le rang de la famille de comte à margrave. Investi de la Marche du Nord en 1134, il s'implante à l'est de l'Elbe et forme la Marche de Brandebourg. Ces territoires restent aux mains de la branche aînée des Ascaniens jusqu'à son extinction en 1320.

En 1180, à la chute d'Henri le Lion, duc de Saxe et de Bavière, ses terres de la région de l'Elbe reviennent en tant que duché de Saxe à Bernard d'Anhalt (mort en 1212), l'un des plus jeunes fils d'Albert. En 1260, elles sont divisées en deux duchés transmis aux fils de Bernard : la Saxe-Lauenbourg au nord-ouest et la Saxe-Wittenberg au centre de l'Allemagne. Lorsque la branche des Ascaniens s'y éteint en 1423, la Saxe-Wittenberg, qui bénéficie de la dignité électorale depuis 1356, passe aux margraves de Meissen (de la dynastie des Wettiner). Le nom de Saxe, qui à l'origine désignait une terre tribale de la plaine allemande du nord, se déplace ainsi vers le sud-est et le cours supérieur de l'Elbe. La branche des Ascaniens de Saxe-Lauenbourg perdurera jusqu'en 1689.

Autre principauté ascanienne, l'Anhalt se forme quand les possessions originelles de la famille (d'Aschersleben à Zerbst et Dessau) passent au fils aîné de Bernard, Henri, en 1212. Les Ascaniens régneront sur l'Anhalt jusqu'en 1918.

—  Universalis

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Classification


Autres références

«  ASCANIENS LES  » est également traité dans :

ALBERT L'OURS (1100 env.-1170) margrave de Brandebourg (1134-1170)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 268 mots

Fondateur de la dynastie des Ascaniens et de la Marche de Brandebourg, qui est à l'origine du royaume de Prusse, Albert l'Ours, comte de Ballenstädt, était originaire d'Aschersleben en Saxe (Ascaria ou Ascania en latin, d'où le nom de la dynastie). Il a reçu en 1134, de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-l-ours/#i_10734

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne médiévale

  • Écrit par 
  • Pierre-Roger GAUSSIN
  •  • 14 148 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'Allemagne des principautés »  : […] étendue, commençaient à se dessiner les nouvelles principautés territoriales constituées par les dynasties des Ascaniens (marche de Brandebourg, Saxe-Wittenberg et Saxe-Lauenbourg, Anhalt), des Wettin (Thuringe, Misnie), des Welf (Brunswick, Lünebourg), des Wittelsbach (Bavière et Palatinat du Rhin), ou par les chevaliers Teutoniques. Ces États […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-medievale/#i_10734

Pour citer l’article

« ASCANIENS LES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-ascaniens/