VAN MOORSEL LEONTIEN (1970- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Lors des jeux Olympiques de Sydney, la Néerlandaise Leontien Van Moorsel domine les épreuves de cyclisme. Le 18 septembre 2000, elle devient championne olympique de poursuite, en battant en finale la Française Marion Clignet. Le 26 septembre, elle remporte au sprint la course sur route. Le 30 septembre, elle s'impose lors de la course contre la montre.

Pourtant, elle revient de loin. Leontien Van Moorsel est née le 22 mars 1970. Elle est championne du monde sur route en 1991 et en 1993, remporte le Tour de France en 1992. Elle est alors la seule rivale de Jeannie Longo, et peut légitimement penser lui succéder en tant que reine du cyclisme féminin. Mais Leontien Van Moorsel souffre d'anorexie. D'un excès à l'autre, elle devient boulimique. Pour elle, il n'est alors plus question de sport, mais seulement de sauver sa vie. Pendant des années, Leontien Van Moorsel va lutter ; elle parviendra à reprendre la compétition, et, le 7 octobre 1998, elle remporte le Championnat du monde contre la montre. Une résurrection, sa plus belle victoire, selon ses propres termes : une victoire sur elle-même. Sa carrière est relancée, et ses trois succès olympiques vont la couronner. Ainsi relancée, Leontien Van Moorsel obtient le titre de championne du monde de poursuite en 2001 et en 2002.

Le 1er octobre 2003 à Mexico, Leontien Van Moorsel bat le record de l'heure (46,065 km), détenu depuis le 7 décembre 2000 par la Française Jeannie Longo (45,094 km).

En 2004, lors des jeux Olympiques d'Athènes, elle obtient la médaille d'or de l'épreuve contre la montre sur route et la médaille d’argent en poursuite.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification


Autres références

«  VAN MOORSEL LEONTIEN (1970- )  » est également traité dans :

SPORT (Disciplines) - Le cyclisme

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 10 181 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre «  Le cyclisme féminin »  : […] Le cyclisme féminin a du mal à passionner le public et n'intéresse guère les médias. Quelles en sont les raisons ? Tout d'abord, un certain machisme a longtemps régné dans le milieu cycliste. Ainsi, dans les années 1980, Laurent Fignon, double vainqueur du Tour de France, n'hésitait pas à déclarer devant les caméras de la télévision qu'il trouvait qu'une femme faisant du vélo, c'était « inesthétiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-disciplines-le-cyclisme/#i_26539

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « VAN MOORSEL LEONTIEN (1970- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/leontien-van-moorsel/