GINSBURG LEONARD (1927-2009)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Paléontologue français. Né à Paris le 16 mars 1927, Léonard Ginsburg, qui a débuté sa carrière de chercheur au C.N.R.S. en 1953, obtient son doctorat ès sciences en 1958, sa thèse d'État consacrée aux carnivores du Miocène (de 23 à 5 millions d'années) étant effectuée sous la direction de René Lavocat. L'année suivante, il intègre le Laboratoire de paléontologie du Muséum national d'histoire naturelle en tant que sous-directeur, puis professeur sans chaire, poste qu'il occupera jusqu'à sa retraite en 1995. Géologue de formation, Ginsburg se passionne pour la paléontologie des vertébrés. Tout au long de sa carrière, qu'il effectuera au sein du Muséum, il écrira plus de trois cents publications sur ce sujet. Ses recherches ont porté essentiellement sur les mammifères fossiles du Tertiaire, en particulier les faunes du Miocène d'Eurasie dont il était considéré comme le spécialiste mondial. Cela ne l'empêche pas de s'intéresser aux autres vertébrés, comme par exemple les dinosaures, au sujet desquels il fut un farouche défenseur de la théorie de la régression marine pour expliquer leur extinction. Il parcourt les sites du monde entier à la recherche de nouveaux fossiles qui viendront enrichir les collections du Muséum. Atteint par la maladie d'Alzheimer, Ginsburg est décédé le 31 janvier 2009 à Avon (Seine-et-Marne).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« GINSBURG LEONARD - (1927-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonard-ginsburg/