RAINWATER LEO JAMES (1917-1986)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 9 décembre 1917 dans la petite ville de Council (Idaho) et mort le 31 mai 1986 à Yonkers (État de New York), Leo James Rainwater passe son enfance en Californie et fait ses études supérieures au California Institute of Technology de Pasadena. Il est diplômé en 1939, et rejoint l'université Columbia de New York où il va effectuer toute sa carrière. Il participe au projet Manhattan pendant la Seconde Guerre mondiale en effectuant des études spectroscopiques avec les neutrons produits par le cyclotron local. Ces travaux, déclassifiés en 1946, constituèrent sa thèse. Il se consacre ensuite à la physique nucléaire et partage le prix Nobel de physique 1975 avec Aage Bohr et Ben R. Mottelson pour leur modèle collectif du noyau atomique.

Le modèle en couches du noyau atomique développé entre 1948 et 1950 en particulier par Johannes Hans D. Jensen et Maria Goeppert-Mayer (tous deux Prix Nobel de physique en 1963) explique bien un grand nombre de propriétés structurales du noyau mais ne rend pas compte de la déformation de la distribution de charge souvent observée. James Rainwater et Bohr proposèrent indépendamment en 1950 de considérer l'influence mutuelle des nucléons externes – dits de valence – et du cœur du noyau, et en particulier le couplage du mouvement des nucléons individuels avec les oscillations de la surface nucléaire. Bohr et Mottelson établirent peu après la pertinence de ces idées par une analyse phénoménologique précise des conséquences de cette connexion entre mouvements collectifs et individuels.

Expérimentateur original et ingénieux, Rainwater fut un des principaux responsables de la conception et du remarquable fonctionnement du synchrocyclotron de l'université Columbia, qui fut le modèle des sources de neutrons utilisées en spectroscopie pendant les années 1950-1960.

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification


Autres références

«  RAINWATER LEO JAMES (1917-1986)  » est également traité dans :

BOHR AAGE (1922-2009)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 424 mots

Né le 19 juin 1922 à Copenhague et mort le 8 septembre 2009 dans sa ville natale, Aage Bohr est le quatrième fils du pionnier de la physique atomique, Niels Bohr (Prix Nobel de physique en 1922), et côtoie dès son enfance tous les fondateurs de la physique quantique qui séjournaient fréquemment à l'Institut de physique théorique de Copenhague (qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aage-bohr/#i_97890

NUCLÉAIRE (PHYSIQUE) - Les principes physiques

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 3 108 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le modèle collectif »  : […] Le modèle en couches ne rendait pas compte de la déformation de la distribution de charge, souvent observée. James Rainwater, Aage Bohr et Ben Mottelson (Prix Nobel de physique 1975) proposèrent indépendamment en 1950 de considérer l'influence des nucléons externes sur le comportement collectif des nucléons du cœur du noyau. La déformation moyenne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-physique-les-principes-physiques/#i_97890

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « RAINWATER LEO JAMES - (1917-1986) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/leo-james-rainwater/