LAFFORGUE LAURENT (1966- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mathématicien français, lauréat de la médaille Fields en 2002 avec Vladimir Voevodsky (Russie). Né le 6 novembre 1966 à Antony (Hauts-de-Seine, France), Laurent Lafforgue a fait ses études supérieures à l'École normale supérieure (Paris) et à l'université de Paris-Sud (Orsay). Il est directeur de recherches au C.N.R.S. et professeur à l'Institut des hautes études scientifiques de Bures-sur-Yvette (Essonne, France). Il a effectué les travaux décrits ci-après pendant une période de sept ans au laboratoire de mathématiques de l'université de Paris-Sud.

Laurent Lafforgue a établi la correspondance de Langlands pour les corps de fonctions. Suggérée en 1967 dans une lettre du mathématicien canadien Robert Langlands, cette correspondance postule l'existence d'une bijection entre deux types d'objets de natures très différentes :

– les représentations galoisiennes (ou plus généralement les « motifs »), qui appartiennent à l'arithmétique, et qui mesurent si l'on veut la résolubilité des équations polynomiales ;

– les représentations automorphes (ou des avatars plus élémentaires comme les formes modulaires), qui relèvent de l'analyse sur les groupes de Lie.

Parmi les précurseurs de cette correspondance de Langlands, on doit citer certainement la loi de réciprocité de Gauss (1796), la théorie du corps de classes due à David Hilbert, Teiji Takagi et Emil Artin (début du xxe siècle), mais aussi la conjecture de Yukata Taniyama, Goro Shimura et André Weil finalement établie par les travaux extraordinaires d'Andrew Wiles (1994), complétés en 1999 par Christophe Breuil, Brian Conrad, Fred Diamond et Richard Taylor. La correspondance analogue pour les corps locaux a été établie par les travaux de Gérard Laumon, Michael Rapoport et Ulrich Stuhler (1988) dans le cas [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  LAFFORGUE LAURENT (1966- )  » est également traité dans :

LANGLANDS ROBERT (1936- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 1 086 mots
  •  • 1 média

Le prix Abel 2018 décerné par l’Académie norvégienne des sciences et des lettres, qui depuis 2003 récompense un mathématicien dont les « contributions sont reconnues comme extraordinairement profondes et influentes pour les sciences mathématiques », a couronné le Canadien Robert Phelan Langlands pour son « programme visionnaire reliant la théorie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langlands-robert-1936/#i_34373

Pour citer l’article

Antoine CHAMBERT-LOIR, « LAFFORGUE LAURENT (1966- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/laurent-lafforgue/