MANAUDOU LAURE (1986- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nageuse française née le 9 octobre 1986 à Villeurbanne (Rhône). Laure Manaudou grandit à Ambérieu-en-Bugey (Ain), où elle commence la natation dès l'âge de six ans. Elle montre vite de grandes dispositions et, à treize ans, réalise les meilleures performances de sa catégorie d'âge. En 2001, elle obtient deux médailles d'argent aux Championnats d'Europe junior. Elle décide alors de se consacrer entièrement à son sport. Elle s'installe à Melun, où elle entame un entraînement intensif sous la houlette de Philippe Lucas. Ce dernier lui impose d'intenses séances de préparation : la jeune fille parcourt quotidiennement jusqu'à 15 kilomètres à la nage. Laure Manaudou se pensait spécialiste de la nage sur le dos. Philippe Lucas la convainc de s'essayer également aux longues distances en style libre, estimant qu'elle possède les qualités requises pour réaliser de grandes performances sur 400 et 800 mètres.

En 2003, à seize ans, elle obtient cinq titres de championne de France. Sa progression est constante. En 2004, elle s'adjuge trois titres lors des Championnats d'Europe (400 mètres, 100 mètres dos, relais 4 fois 100 mètres 4 nages) à Madrid. Elle ne cache plus ses ambitions olympiques.

Lors des Jeux d'Athènes en 2004, le programme propose le 15 août les séries et demi-finales du 100 mètres dos ainsi que les séries et la finale du 400 mètres nage libre. Ce soir-là, Laure Manaudou se qualifie d'abord pour la finale du 100 mètres dos (1 min 0,88 s), puis s'aligne, moins d'une heure et demie plus tard, au départ du 400 mètres. La jeune fille réalise une course parfaite, maîtrisant la Polonaise Otylia Jedrzejczak et résistant au retour de l'Américaine Kaitlin Sandeno. Laure Manaudou devient la première Française championne olympique de natation. Il ne s'agit que de la deuxième médaille d'or olympique de la natation française, plus de cinquante ans après celle qu'avait obtenue Jean Boiteux aux Jeux d'Helsinki (1952) ! Accessoirement, en 4 min 5,34 s, elle bat le record d'Europe, propriété de l' [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification


Autres références

«  MANAUDOU LAURE (1986- )  » est également traité dans :

ATHÈNES (JEUX OLYMPIQUES D') [2004] - Chronologie

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 5 200 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « 15 août »  : […] Championne olympique du 400 mètres en 4 min 5,34 s (record d'Europe), Laure Manaudou apporte à la natation française sa deuxième médaille d'or de l'histoire des Jeux, après Jean Boiteux en... 1952. Quelques minutes auparavant, Hugues Duboscq avait obtenu la médaille de bronze dans le 100 mètres brasse, derrière le Japonais Kosuke Kitajima et l'Américain Brendan Hansen. Victoire et record du monde […] Lire la suite

SPORT - L'année 2006

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 632 mots

Dans le chapitre « Natation »  : […] En remportant quatre médailles d'or (400 m, 800 m, 100 m dos, 200 m 4 nages) et trois de bronze (200 m, relais 4 fois 100 m 4 nages et 4 fois 200 m), agrémentées d'un prestigieux record du monde sur 400 mètres (4 min 2,13 s), Laure Manaudou fut la reine des Championnats d'Europe de Budapest (31 juillet-6 août 2006). Elle sera élue « champion des champions français » en fin d'année par le quotidie […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « MANAUDOU LAURE (1986- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/laure-manaudou/