LATINES (LANGUE ET LITTÉRATURE)Le théâtre

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cadre, acteurs, techniques

Les édifices où se déroulaient les représentations théâtrales présentaient un certain nombre de modifications par rapport à leur modèle grec. Les pièces romaines ne possédant pas de chœur, l'orchestra fut réduite à un demi-cercle où prenaient place les spectateurs privilégiés (notables, édiles et magistrats). Devant eux se dressait à faible hauteur le proskènion où les acteurs évoluaient devant un mur de scène beaucoup plus imposant que celui des théâtres grecs : haut parfois de trois étages, creusé de niches, orné de colonnes, il servait de décor permanent. Des peintures sur panneaux ou triangles mobiles précisaient le lieu de l'action. Les tout premiers théâtres furent en bois, sans gradins : les spectateurs assistaient debout à la représentation, qui durait beaucoup moins longtemps que les tétralogies de la Grèce antique. Il faut attendre le milieu du ier siècle avant J.-C. pour qu'on construise le premier théâtre en pierre, avec une cavea pour les spectateurs. Par la suite, tous les théâtres furent édifiés en pierre, mais de dimension plus restreinte que leurs modèles grecs : de 5 000 à 15 000 places, alors que les amphithéâtres et les cirques où l'on célébrait les jeux gymniques et les combats de gladiateurs pouvaient contenir 50 000 spectateurs. Ajoutons que la technique de la voûte en blocage (consistant à couler dans un coffrage en bois un amalgame de pierre et de brique) permit aux architectes romains de construire leur théâtre en terrain plat, sans plus avoir besoin d'une colline en pente.

Les acteurs – qui portaient le nom d'histrion, d'origine étrusque – jouèrent longtemps sans masque. Celui-ci n'apparut qu'au tout début du ier siècle avant J.-C. Les techniques de jeu, où prédominaient la danse et le mime, aboutirent à un curieux dédoublement : au temps de Livius Andronicus, dans la satura, le même rôle est réparti entre deux acteurs, l'un qui mime l'action, l'autre qui dit ou psalmodie le texte, soutenu par la mélodie d'une flûte. Ces survivances de l'ancienne pantomime sacrée imposèrent au spectacle une certaine rigidité dans l'interprétation et dans les accessoires (costumes, masques), voire dans les personnages (à l'exception des sujets puisés dans la tragédie grecque), qui étaient traditionnels et permettaient au spectateur d'identifier leur caractère et leur rang social.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  LATINES LANGUE ET LITTÉRATURE  » est également traité dans :

LATINES (LANGUE ET LITTÉRATURE) - La langue

  • Écrit par 
  • Jacques PERRET
  •  • 2 737 mots

La langue latine, liée à une civilisation qui a tenu beaucoup de place dans l'histoire, mère des langues romanes, éducatrice de toutes celles de l'Europe, doit aussi être étudiée en elle-même, dans ses caractères spécifiques. Elle a fait de ce point de vue l'objet d'études nombreuses, mais qui se renouvellent sans cesse à mesure que la linguistique découvre d'autres méthodes et de nouveaux objecti […] Lire la suite

LATINES (LANGUE ET LITTÉRATURE) - La littérature

  • Écrit par 
  • Pierre GRIMAL
  •  • 8 571 mots
  •  • 2 médias

On comprend en général sous l'expression « littérature latine » les textes latins littéraires composés entre le iiie siècle avant J.-C. et le ive siècle de notre ère. C'est la littérature de Rome : de la République conquérante, puis de celle de l'Empire, aux meilleurs temps. Elle a suivi une évolution don […] Lire la suite

LATINES (LANGUE ET LITTÉRATURE) - La littérature chrétienne

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 6 339 mots
  •  • 3 médias

La littérature latine chrétienne a commencé à se développer à la fin du iie siècle et n'a pris son véritable essor qu'au début du iiie siècle. On convient généralement de placer sa fin au viiie siècle, en même temps que celle du monde antique. Mais il ne faut […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques LACARRIÈRE, « LATINES (LANGUE ET LITTÉRATURE) - Le théâtre », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/latines-langue-et-litterature-le-theatre/