LÉKAI LÁSZLÓ (1910-1986)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Primat de Hongrie, archevêque d'Esztergom, le cardinal László Lékai est né le 12 mars 1910 à Zalalövő, dans le sud-ouest de la Hongrie, dans une famille chrétienne pratiquante de trois enfants. Son père était un potier aisé. D'origine allemande, il s'est toujours senti hongrois, et, prêtre, il fait changer son nom, Lung, en Lékai. Il fut élève des piaristes, ordre religieux libéral.

Il continue ses études à Rome, au célèbre Collegium germanicum et hungaricum des jésuites, en compagnie de nombreux évêques actuels d'Europe centrale. Ordonné prêtre en 1934, après un doctorat en philosophie à l'Université grégorienne, il retourne dans sa patrie, où il occupe dans son diocèse de Veszprém d'abord un poste de vicaire, puis d'éducateur dans une institution. De 1937 à 1944, il est professeur de théologie au grand séminaire de Veszprém. En 1944, secrétaire de József Mindszenty, alors évêque de Veszprém, il est arrêté et déporté avec lui par les nazis hongrois à Sopronkőhida. Après sa libération par l'Armée rouge le 1er avril 1945, il continue à remplir les fonctions de secrétaire auprès du nouvel évêque de Veszprém, László Bánáss, homme d'esprit moderne. En 1948, il devient curé dans une des plus belles paroisses du pays, à Balatonlelle. En 1957, après la révolution hongroise, il est arrêté par la police politique, qui exerce ainsi une pression sur l'évêque, Bertalan Badalik. Ce dernier l'avait nommé, en effet, chancelier dans les temps relativement libres de 1956. Sa fidélité à Rome et sa loyauté à son évêque le font bannir dans de petites paroisses au fond de la province. C'est à la fin des années 1960 que ses rapports avec l'État se modifient, probablement après que Rome l'eut invité à adopter une attitude plus conciliante envers ce dernier, lequel, de son côté, s'engage dans une nouvelle politique à l'égard de l'Église. Il devient ainsi, en 1969, curé de Badacsonytomaj, près du lac Balaton.

En février 1972, P [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : rédacteur en chef aux éditions Herder, maître de conférences à la faculté philosophique des Jésuites (Hochschule für philosophie) à Munich

Classification

Les derniers événements

Hongrie. Visite officielle du Premier ministre Pierre Mauroy en Hongrie. 10-12 juillet 1983

Le 10, presque un an jour pour jour après le président de la République, Pierre Mauroy entame une visite officielle en Hongrie. Accueilli à l'aéroport de Budapest par son homologue, György Lazar, le Premier ministre se rend à Esztergom, où il rencontre Mgr Laszlo Lekai […] Lire la suite

Hongrie – France. Visite du président François Mitterrand à Budapest. 7-9 juillet 1982

Kadar, Premier secrétaire du Parti socialiste ouvrier hongrois, avec qui il a deux entretiens en tête à tête, Mgr Laszlo Lekai, primat de Hongrie, ainsi que des intellectuels. Le chef de l'État français entend, par cette visite, renouer le dialogue Est-Ouest, dont « le plus court chemin » passe, selon lui, par Budapest. Le 9, avant de regagner Paris, il donne une conférence de presse dans laquelle il évoque la situation au Liban. […] Lire la suite

Pour citer l’article

János BOÓR, « LÉKAI LÁSZLÓ - (1910-1986) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/laszlo-lekai/