HOLMES LARRY (1949- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le boxeur américain Larry Holmes fut champion du monde dans la catégorie des poids lourds à la fin des années 1970 et au début des années 1980. Il était notamment réputé pour sa puissance et sa résistance.

Larry Holmes est né le 3 novembre 1949 à Cuthbert, en Georgie. Il participe à des combats de rue durant son adolescence, avant de se former au « noble art » dans un centre pour la jeunesse de la ville d'Easton, en Pennsylvanie. Ce jeune boxeur, surnommé dès lors « The Easton Assassin », remporte dix-neuf de ses vingt-deux combats amateurs et gagne plusieurs titres avant de passer professionnel à l'âge de vingt-quatre ans. Au milieu des années 1970, il devient le sparring-partner de Muhammad Ali et de Joe Frazier. Holmes s'efforce de se faire lui aussi un nom parmi les grands, mais on ne lui oppose longtemps que des adversaires de second plan.

De 1973 à 1978, Larry Holmes remporte vingt-huit combats consécutivement. Cette série culmine le 9 juin 1978 : il affronte Ken Norton, champion du monde des lourds pour le World Boxing Council (W.B.C.), et s'impose aux points, en quinze rounds. Holmes défendra victorieusement sa ceinture mondiale à dix-sept reprises, de 1978 à 1983 ; il dominera plusieurs pugilistes remarquables, notamment Earnie Shavers, Ken Norton, Trevor Berbick, Leon Spinks et Gerry Cooney. Mais, durant cette période de triomphes, le 2 octobre 1980 fut une date particulière pour Holmes. Ce jour-là, il affronta en effet Muhammad Ali, qui, à l'âge de trente-huit ans, tentait de faire son retour sur les rings. Holmes a certes battu le boxeur déclinant (arrêt de l'arbitre à la onzième reprise), confirmant son titre de champion du monde des lourds. Néanmoins, ce combat laissera un douloureux souvenir à Holmes. Ali était en effet l'un de ses amis proches, et cette rencontre, qui survenait après l'annonce du retour du « plus grand », obligea Holmes à battre – et même à rouer de coups – son idole.

Constamment en désaccord avec son agent, Don King, Holmes abandonne son titre du [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Pour citer l’article

« HOLMES LARRY (1949- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 31 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/larry-holmes/