LAMPEDUSA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Avec une superficie de 21 kilomètres carrés, Lampedusa est la plus grande des îles Pelagie (qui incluent les îlots de Linosa et Lampione), situées en mer Méditerranée, entre Malte et Tunis, à 170 kilomètres au sud-ouest de Licata (Sicile). L'archipel est rattaché administrativement à la province d'Agrigente (Sicile, Italie). L'île mesure environ 11 kilomètres de longueur et 3 kilomètres de largeur. Elle s'élève à 133 mètres au-dessus du niveau de la mer. L'île (la Lopadusa du géographe grec Strabon et la Lipadosa du Roland furieux de L'Arioste) conserve les traces des fondations d'une cabane préhistorique, de tombes carthaginoises et de bâtiments romains.

En 1436, elle fut donnée par Alphonse d'Aragon à Don Giovanni de Caro, baron de Montechiaro. Les Turcs prirent une centaine de ses habitants comme esclaves en 1553. En 1661, son propriétaire de l'époque, Ferdinand Tommasi, reçut de Charles II d'Espagne le titre de prince. En 1737, le comte anglais de Sandwich visita l'île et n'y trouva qu'un seul habitant. Des colons français s'y installèrent de leur propre chef en 1760 et, en 1843, Ferdinand II de Naples y fonda une colonie. Pendant la Seconde Guerre mondiale, après la victoire des Alliés en Afrique du Nord, des avions britanniques et américains bombardèrent Lampedusa. Cette dernière se rendit le 12 juin 1943, suivie par Linosa et Lampione, le 13.

Le sol de Lampedusa est calcaire. Il était couvert de broussailles jusqu'à une période relativement récente, mais il a depuis lors été défriché, et la roche est maintenant à nu. La pauvreté du sol et le manque d'irrigation ont limité la culture des figuiers et des oliviers. Les vallées, cependant, sont fertiles. Elles sont plantées de vignes et de blé. La pêche est le support économique de l'île, où sardines et anchois sont conditionnés pour l'exportation. On y pêche également le corail et les éponges. Le village de Lampedusa, dans la partie sud de l'île, est le centre de la commune du même nom, qui inclut Linosa et Lampione. Il possède un port dragué à 4 mètres de profondeur. Linosa, située à quelque 48 kilomètres au nord-nord-est de Lampedusa, a une superficie d'environ 5 kilomètres carrés et est entièrement volcanique. Elle possède des pistes d'atterrissage dans le sud et l'ouest. Elle est plus fertile que Lampedusa, mais souffre de l'absence de sources.

—  Universalis

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Autres références

«  LAMPEDUSA  » est également traité dans :

ITALIE - Géographie

  • Écrit par 
  • Dominique RIVIÈRE
  •  • 9 061 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Paysages et territoire : le « bel paese » de l'intérieur au littoral »  : […] Enclose au nord par l'arc alpin, la péninsule italienne (301 300 km 2 , 7 300 km de côtes) s'étire avec l'Apennin comme épine dorsale – prolongée par la Sicile et la Sardaigne – sur quelque 1 200 kilomètres, entre les 47,06 0 et 35,3 0 de latitude nord, jusqu'au cœur de la Méditerranée : l'île de Lampedusa, devenue tristement célèbre dans un contexte de « crise des migrants » euro-méditerranéen […] Lire la suite

Les derniers événements

29 octobre 2020 France. Attentat islamiste dans la basilique de Nice.

Il sera identifié comme étant Brahim Aouissaoui, de nationalité tunisienne, entré en Europe en septembre via l’île italienne de Lampedusa. Le président Emmanuel Macron se rend à Nice où il exprime « le soutien de la nation tout entière aux catholiques ». Il annonce l’augmentation des effectifs de l’opération Sentinelle chargée de sécuriser les villes. […] Lire la suite

14 septembre 2019 Italie. Autorisation du débarquement de migrants à Lampedusa.

Rompant avec la politique de son prédécesseur, le nouveau gouvernement de Giuseppe Conte autorise le débarquement sur l’île de Lampedusa de quatre-vingt-deux migrants secourus par l’Ocean Viking, le navire humanitaire des ONG Médecins du monde et SOS Méditerranée. Ceux-ci doivent être répartis dans cinq pays européens.  […] Lire la suite

5-23 août 2019 Italie. Nouveau blocage des activités de sauvetage en Méditerranée.

Le 20, après dix-neuf jours de blocage, le procureur d’Agrigente autorise les passagers de l’Open Arms à débarquer à Lampedusa et ordonne la mise sous séquestre du navire. Le 23, après dix jours d’attente, le navire humanitaire français Ocean Viking, qui effectuait sa première mission, débarque trois cent cinquante-six migrants au large de Malte, après l’adoption d’un accord européen de répartition des migrants. […] Lire la suite

15 juin - 2 juillet 2019 Italie. Accostage de force du Sea-Watch 3 à Lampedusa.

Dans le même temps, des dizaines de migrants continuent d’arriver par petits groupes sur l’île de Lampedusa à bord d’embarcations de fortune. En mai, quarante-sept migrants secourus par le Sea-Watch 3 avaient débarqué à Lampedusa après que le parquet d’Agrigente avait ordonné la saisie du navire – celui-ci a ensuite repris la mer. Cette décision avait provoqué la colère de Matteo Salvini qui s’en était pris aux ministres du Mouvement 5 étoiles (M5S). […] Lire la suite

14-26 août 2018 Malte – Italie. Nouvelle répartition de migrants secourus en mer.

Le 20, le gouvernement italien laisse le navire des garde-côtes italiens Diciotti accoster dans le port de Catane, en Sicile, mais interdit le débarquement de ses cent soixante-dix-sept passagers secourus sans son accord, le 16, entre Malte et l’île italienne de Lampedusa. Seuls les mineurs sont accueillis. Rome demande que les autres migrants soient pris en charge par les pays européens, menaçant, faute de décision en ce sens, de les ramener en Libye. […] Lire la suite

Pour citer l’article

« LAMPEDUSA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/lampedusa/