NOVOMESKY LACO (1904-1976)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Budapest dans une famille slovaque qui, en 1919, reviendra s'installer à Senica, en Slovaquie, peu après la création de la République tchécoslovaque, Laco Novomesky se destine à la carrière d'enseignant, mais il y renonce en raison de son caractère tourmenté : il se lance dans le journalisme et dans le tumulte des mouvements littéraires et sociaux. En 1925, il adhère au Parti communiste tchécoslovaque, après avoir publié ses premiers vers et articles dans la presse communiste slovaque. Avec Vladimir Clementis (qui deviendra en 1948 ministre des Affaires étrangères avant d'être condamné à Prague pour « nationalisme bourgeois » et exécuté en 1952 au côté de Rudolf Slánský), Novomesky dirige la revue littéraire Dav, qui introduit en Slovaquie les nouveaux courants de la littérature occidentale, et notamment d'excellentes traductions des surréalistes français. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la Slovaquie devient un État indépendant, allié de l'Axe, et le Parti communiste y est mis hors la loi. Novomesky entre donc dans la clandestinité et participe activement à l'organisation du soulèvement slovaque contre les Allemands, au cours de l'été de 1944. Tout comme le futur président de la République, Gustav Hušak, Novomesky est membre du comité central du Parti communiste slovaque interdit. C'est à ce titre qu'il se rend en grand secret à Londres, en octobre 1944, pour y négocier avec le président tchécoslovaque exilé Edouard Beneš les modalités de la restauration de la République tchécoslovaque après la guerre. À l'instar des autres leaders communistes slovaques, il est alors partisan d'une autonomie nationale et administrative de la Slovaquie, dans le cadre cependant d'une étroite collaboration avec les Tchèques.

En mai 1945, lorsque son pays est libéré de l'emprise nazie, Novomesky devient membre du praesidium du comité central du Parti communiste slovaque, poverenik (ministre pour la région de Slovaquie) de l'Éducation et de la Culture, et prés [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pavel TIGRID, « NOVOMESKY LACO - (1904-1976) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/laco-novomesky/